75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : 8 semaines plus tard, par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 17 janvier 2012 à 22h44

Zombie War

Après le livre de base et l’écran du joueur, les éditions Septième Cercle mettent à la disposition des joueurs 8 semaines plus tard, un supplément de concept et une aide de jeu qui se présente sous la forme d’un livret souple de 109 pages, couvertures glacées.

 

Pour ce qui est de la forme, ce nouvel opus affiche les mêmes qualités et défauts que le reste de la gamme. Pour ce qui est des points positifs, on peut mettre en avant une typographie très claire et aérée et de belles illustrations en photomontage de Jérôme Huguenin (la première de couverture est vraiment superbe). Par contre, on retrouve à nouveau un texte miné par les coquilles. Cela ne gène certes pas la compréhension du texte, mais laisse supposer que le bouclage de l’ouvrage s’est fait dans une certaine précipitation.

 

Pour le fond, par contre, 8 semaines plus tard ne souffre d’aucune critique. L’ouvrage se découpe en trois parties, toutes aussi utiles les unes que les autres. Cependant, à mon avis, la plus importante est  celle qui est consacrée à la description des évènements se déroulant dans les 7 à 8 semaines suivant le début de la contamination. L’un des principaux attraits de Z-Corps se situe en effet dans la nature captivante de sa story line et il serait vraiment dommage de s’en démarquer, faute de renseignements suffisants. En une petite vingtaine de pages, à travers le chapitre Restrited Area, les auteurs comblent nos attentes, tout en nous laissant de belles possibilités de manœuvre, histoire d’adapter la story line à notre gout. On y apprend l’évolution de la pandémie avec les principales zones contaminées et les faits d’actualité marquants, l’attitude des principaux protagonistes (personnages importants, organisations - dont bien entendu One World), la nature des morts-vivants de nouvelle génération (les sniffers)... Bref, tout le nécessaire pour bien diriger les équipes de Survivants ou les escouades de Z-Corps. On appréciera la cohérence de l’ensemble.

 

Le guide du survivant, la première partie, est la plus importante en terme de pagination. La Z-Team nous offre ici une aide de jeu bienvenue, nous délivrant quelques conseils pour la mise en scène de scénarii cohérents, en accord avec la story line, ainsi que sur le bon usage des hordes d’Hostiles. Ce chapitre nous fournit aussi un bon lots d’éléments scénaristiques (lieux, rencontres) à glisser dans nos scénarii pour les rendre plus variés et surprenants. Du bunker au célèbre centre commercial, du franc-tireur à la bande de bikers, Le guide du survivant propose tout le nécessaire pour faire de vos parties autre chose que de simples massacres de zombies. Autre précision, le concept de road map, qui est particulièrement pertinent. Destiné à rendre plus palpable (et maitrisable!) les pérégrinations des joueurs, il contribuera à entretenir les aspects road movie et survival apocalyptique du jeu. Enfin, cette partie se clôt sur la présentation de trois nouveaux archétypes: l’écrivain, la show girl et le routier.

 

8 Semaines plus tard s’achève avec deux scénarii. Le premier, Eden, est plus particulièrement destiné aux groupes de Survivants, mais peut aisément être adapté pour des équipes de Z-Corps. Il se déroule durant les semaines 7 ou 8. Les personnages joueurs vont trouver un accueil chaleureux au sein d’une communauté rurale à travers une intrigue qui n’est pas sans rappeler quelques passages de la série télévisée Walking Dead (adaptation d’un célèbre comic book que les auteurs doivent particulièrement apprécier). Loin d’être un simple synopsis, ce scénario est riche en PNJs et en descriptions.  Le deuxième scénario s’intitule Embrouille. Il se déroule entre la 5eme et la 7eme semaine et est destiné aux groupes de Z-Corps. C’est une mission d’extraction en territoire Hostile dans lesquels les personnages joueurs vont avoir à lutter contre des hordes de zombies mais aussi contre un sérieux concurrent, prêt à tout pour les devancer. Un scénario axé sur l’action, plus basique qu’Eden.

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : 8 semaines plus tard

Nicolas L.
80

8 Semaines plus tard est un supplément indispensable à tout meneur de Z-Corps. Ce livret d’une centaine de pages apporte en effet des éléments essentiels à la bonne conduite de la story line. Les aides de jeu et les deux scénarii, qui composent les deux autres tiers de l’ouvrage, contribuent également, par leurs excellentes tenues,  à la qualité de l’ensemble. Dommage que le texte souffre de nombreuses coquilles.

Que faut-il en retenir ?

  • Des aides de jeu utiles
    Un développement de la story line
    Deux scénarii

Que faut-il oublier ?

  • Des coquilles

Acheter le Jeu de rôle 8 semaines plus tard en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de 8 semaines plus tard sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Z-Corps

  • Voir la critique de Z-corps : LES MORTS HAISSENT LES VIVANTS… SURTOUT LES ROLISTES
    90

    Z-corps Critique du jeu de rôle par Nicolas L.

    LES MORTS HAISSENT LES VIVANTS… SURTOUT LES ROLISTES : Honnêtement, que reprocher à Z-Corps ? En voulant proposer à tous les amateurs de zombies un jeu de rôle à leur mesure, 7C a fait …
    Temps de lecture : 13 mn 33