75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Les fantômes de minuit >

Critique du Jeu de société : Les fantômes de minuit

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 8 octobre 2013 à 10:55

A minuit, tout le monde au lit !

Dans la vieille tour du château, on entend souvent des petits fantômes qui jouent à mettre le bazar. Les habitants s'insurgent et se révoltent. Tous les soirs, un volontaire est désigné pour mettre un terme à ce charivari. Mais le temps est compté, car à minuit si les revenants chenapans ne sont pas consignés dans leur chambre, c'est le chahut-bahut jusqu'au lever du jour !

Une boîte un peu déserte.

Les fantômes de minuit bénéficie des illustrations de Doris Matthaüs, un gage de qualité et de savoir-faire. Le plateau de jeu représente une vielle tour de château ornementée d'une horloge (avec de vraies aiguilles) qui procure une ambiance gentiment effrayante. Cet joli support est complété par 24 tuiles Fantôme cartonnées et épaisses, et évidemment une règle colorée avec beaucoup d'exemples. La boîte semble toutefois un peu vide, même avec le thermoformage coloré et respectant la thématique.

L'heure, c'est l'heure !

Dans ce jeu de coopération (on joue tous ensemble), le but du jeu est de retrouver et de rassembler dans leurs chambres respectives tous les petits fantômes avant que minuit ne sonne.

Les aiguilles de l'horloge sont positionnées pour indiquer 22 heures. On mélange les 24 tuiles Fantômes (trois par couleur) et on les dispose face cachée autour du plateau de jeu. A son tour, un joueur retourne une tuile Fantôme, le suivant une nouvelle. Si les couleurs correspondent, on continue afin de retrouver les trois tuiles Fantôme de même couleur. Si c'est le cas, on les retire et on les place sur le plateau de jeu sur la case correspondante (de même couleur). A chaque erreur (tuiles de couleur différente), on avance la grande aiguille de cinq minutes.

On remporte la partie si tous les fantômes sont dans leur chambre avant que minuit ne retentisse, sinon c'est perdu...

Ce ne sont pas des fantômes de l'ennui !

Encore une réédition d'un jeu sorti en 1994 sous le patronyme The haunted clock tower chez Ravensburger. Gigamic lui offre une seconde vie presque vingt ans plus tard avec des modifications surtout graphiques et le résultat de ce travail mené par Doris Matthaüs ne manque pas de charme. Malgré son âge, Les fantômes de minuit s'avère un redoutable exercice de mémoire. La subtilité réside dans le fait qu'il faille retrouver consécutivement les trois tuiles de même couleur au lieu des deux habituelles. Cet ajout apparemment anodin complexifie rudement la tâche et sollicite davantage la concentration de tous les participants. En effet, si on ignore toute méthodologie utile afin de conserver en mémoire les différentes tuiles retournées, on perd facilement le fil. Surtout en début de partie, les informations livrées s’emberlificotent et la matière grise, pourtant mise en commun (c'est un jeu de coopération) ne suffit pas pour démêler l'écheveau.

Chaque erreur est sanctionnée par un habile système de gestion du temps, la grande aiguille de l'horloge avance de cinq minutes. On ressent cette pression supplémentaire quand l'heure fatidique, minuit, se rapproche inexorablement et que beaucoup de fantômes n'ont pas encore rejoint leur chambrée assignée. On s'aperçoit que tout se joue dans les derniers instants et qu'une coopération demeure très avantageuse si chacun s'investit dans cette quête colorée. Avec des règles simples, Les fantômes de minuit s'avère un passe-temps familial amusant qui peut à l'occasion s'entourer uniquement de personnes adultes en corsant la difficulté (les joueurs ont moins de temps pour regrouper les fantômes). Heinz Meister, l'auteur, a du talent pour renouveler les jeux basés sur la mémoire avec toujours plusieurs mécanismes intéressants. Les fantômes de minuit possède de solides arguments pour charmer les enfants comme les adultes.

70

Les fantômes de minuit est une réédition d'un jeu sorti en 1994. Pourtant, aucun souci à se faire, le plaisir est au rendez-vous et le challenge proposé, modulable en difficulté, demeure dynamique et intéressant. Se jouant en coopération, s'appuyant sur une gestion du temps intuitive et éducative (les aiguilles d'une horloge), Les fantômes de minuit s'avère un jeu de mémoire intelligent et très agréable, pour un public relativement large. Des fantômes qui donnent envie...

Critique de publiée le 8 octobre 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Mémoire et coopération
  • Les illustrations
  • Le mécanisme du temps qui passe

Que faut-il oublier ?

  • Le renouvellement des parties
  • Le vide de la boîte

Acheter Les fantômes de minuit en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les fantômes de minuit sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !