75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Dead Island [2011], par Sylvain T.

Avis critique rédigé par Sylvain T. le lundi 19 septembre 2011 à 00h35

Encore un effort

Fort d’un teaser qui avait fait sensation, Dead Island est enfin disponible sur PC et consoles, et arrive à point nommé pour une fin d’été sous les tropiques.

Dans Dead Island, vous incarnez un ou une survivante (à vous de choisir) qui se réveille après une nuit très agitée et alcoolisée. Toujours dans les vapes, vous découvrez que l’île où vous êtes parti en vacance est désormais la proie de nombreux zombies assoiffés de sang et particulièrement violents. Techland ne l’a jamais caché, le scénario que l’on essayera de nous faire avaler sert quelque peu de prétexte pour nous plonger dans une ambiance de série Z tout ce qu’il y a de plus classique. Et d’ailleurs, l’histoire n’a pas de réelle conclusion ou en tout cas pas une conclusion aussi satisfaisante que ce à quoi on pouvait s’attendre. Quoi qu’il en soit, le titre se distingue des FPS horrifiques par son approche jeux de rôle. En effet, à l’instar d’un certain Borderlands, au fil de l’aventure, le joueur va être amené à terminer différentes missions secondaires dans le but d’augmenter son expérience et donc son niveau.

L’influence du FPS de Gearbox dans le développement de Dead Island se fait ressentir assez rapidement et à de nombreuses reprises. Lorsque vous combattez un ennemi, les PV que vous lui enlevez s’affichent au sein de l’interface peut-être trop envahissante. Sans pour autant être très évolué, l’arbre de compétences offre suffisamment de personnalisation pour s’octroyer une aventure unique en son genre, surtout qu’il est possible de la terminer avec plusieurs protagonistes différents, et en coopération. Sur ce point, on relèvera qu’il est possible de rejoindre des joueurs à proximité en appuyant sur une simple touche et en temps réel. Vos quêtes en cours se joindront à celles disponibles pour vos coéquipiers d’infortunes.

L’aspect coopératif fait gagner à Dead Island de précieux points. Surtout que le jeu a été sculpté autour de cela dans bien des endroits : les boss, beaucoup de quêtes secondaires… Il y a le choix. Les armes ont également le droit à des upgrades grâce aux objets que vous récupérerez en chemin. Le tout se déroulant dans un univers ouvert composé de multiples zones tout aussi diverses que variées. On ne peut pas le nier, les décors posés permettent de vivre une expérience unique à chaque temps de chargement et la variété des niveaux est vraiment satisfaisante. De quoi en avoir pour son argent durant une bonne dizaine d’heures au moins en coop ou plus seul, la difficulté étant bien dosé quel que soit la façon dont vous appréhendez le jeu.

C’est plutôt graphiquement que le jeu s’avère décevant. Le moteur graphique de Techland - le Chrome Engine 5 - souffre de nombreux bugs et d’un clipping incessant. L’aliasing fait parfois peur à voir et les animations sur les personnages qui vous entourent manquent cruellement de boulot. La gestuelle de son propre héros manque également de discernement alors que les coups que vous donnerez à vos ennemis manqueront de réalisme. Toutefois et on l’a dit plus haut, les décors sont en revanche très travaillés et les différences entre les niveaux se font clairement ressentir. Les finitions ne sont pas toujours au rendez-vous, mais qu’importe : au final, on vit quelque chose de très enrichissant en matière de level design quitte à rogner le reste. Dead Island s’offre cependant un casting vocal anglais de choix : Kim Mai Guest, Phil LaMarr ou David Kaye sont là pour le prouver.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Dead Island [2011]

Sylvain T.
70

Dead Island est une expérience plutôt intéressante qui aurait cependant mérité un peu plus de travail. Les décors variés, le gameplay proche qualitativement d’un Borderlands ou la durée de vie prompte à la rejouabilité ne pardonnent pas tout cependant.

Acheter le Jeu Vidéo Dead Island en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dead Island sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+