75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Thunderstone Dragonspire
Thunderstone Dragonspire >

Critique du Jeu de cartes : Thunderstone Dragonspire

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 1 septembre 2011 à 0717

Un nouveau souffle...

Une Porte s'est ouverte entre le monde des Ténèbres et celui des vivants. Des cohortes de créatures maléfiques brûlent et détruisent tout sur leur passage. Uniquement la puissance des Pierre du Tonnerre peut juguler ce fleuve de malédictions. Malheureusement, elles sont profondément cachées dans le territoire des Dragons. Quelques héros valeureux tentent l'aventure... Quel sera le Destin du monde ?

Une pierre sombre...

Dragonspire est une extension qui propose des illustrations inédites, même des cartes immuables (Maladie, torche, milice...) et si on excepte quelques imperfections, l'ensemble satisfait complètement les joueurs. L'éditeur offre un produit de meilleure qualité (graphique et matérielle), des règles ajustées et plus concises, et on découvre un plateau de jeu pour symboliser le donjon renfermant de nombreuses créatures belliqueuses. Une surprise appréciable attend les acquéreurs avec toutes les cartes Référence parues dans cette extension et les précédentes avec un dos uniformisé afin de « préparer » sans difficulté ses parties. Les cartes Expérience cèdent leur place à des jetons en plastique moyennement réussis mais plus fonctionnels. Du bon boulot !

Matériel encore sous cellophane.

Et sans règles...

Les règles restent identiques à celle du jeu de base (lire la critique ici ou ) mais Alderac Entertainment Group propose un fascicule mieux agencé et plus précis. On note l'apparition de règles coopératives, des nouvelles possibilités pour tenter l'aventure en solitaire et aussi un type de carte inédit, les « dungeon settings » qui introduisent un effet supplémentaire quand elles sont piochées dans la pile Monstre. Sinon, on dénombre dix-huit nouvelles cartes Village, onze héros dont certains vont jusqu'au niveau quatre et huit monstres prêts à en découdre.

Un donjon qui bouge...(exemple de carte Setting)

Pour un coup de tonnerre...

Dragonspire est simplement la meilleure extension sortie à ce jour concernant la gamme Thunderstone. Elle est graphiquement et matériellement supérieure au jeu de base. Les cartes incluses dans la boîte offrent des effets puissants, bien héroïques et intègrent parfaitement l'univers tourmenté de Thunderstone. On apprécie la présence du plateau Donjon qui fluidifie les calculs liés à la luminosité et la gestion des Gardiens (qui vont au-delà du rang 1). Dragonspire finalement convainc davantage que le jeu de base et profite de l'expérience accumulée et des remarques des joueurs depuis la parution du premier volume en 2009. Aderac Entertainment Group a tenu compte des imperfections pour livrer enfin des règles complètes, claires et presque parfaites. Uniquement, la mise en place paraît plus confuse en raison de manipulations supplémentaires.

UNE NOUVELLE HÉROÏNE, ENFIN, EUH, UN TRUC QUI BÂCHE, QUOI !

Cet opus offre une richesse intéressante avec des Donjons moins linéaires. Il est constitué dorénavant de pièges, de trésors (pas toujours profitables aux joueurs), de Gardiens, et d'effets imprévus (les Dungeon settings) qui agrémentent superbement les parties. Les nouvelles cartes permettent de renouveler presque infiniment les parties avec quelques « perles » que se disputeront les participants pour leur acquisition. Les règles additionnelles pour tenter l'expérience en mode coopération ouvrent des perspectives afin d'intégrer en douceur des débutants ou des jeunes joueurs. Et pour couronner le tout, l'éditeur propose des ajouts excellents pour le mode solitaire, accentuant la difficulté et surtout le joie de s'offrir un petit plaisir égoïste. En premier achat, Dragonspire s'impose nettement par rapport à son frère ennemi, Thunderstone (lire la critique ici ou ). Voici un dragon avec du cœur !

Phalanx le combattant.

La conclusion de

Dragonspire surpasse toutes les extensions publiées jusqu'à présent, même le jeu de base. L'éditeur propose un produit de bien meilleure qualité, matériellement et graphiquement et surtout livre des règles dignes de ce nom. Complètement indépendante, Dragonspire se suffit à elle-même et peut même séduire les réfractaires de Thunderstone (lire la critique ici ou ) grâce à un renouvellement des donjons conséquent, des héros plus variés, des effets de cartes intéressants et une visibilité globale (jetons expérience, plateau de jeu, règles plus précises). Le seul défaut momentané est le texte en anglais sur toutes les cartes et l'absence de traduction en français qui pénalise la fluidité et le plaisir chez les non-anglophones. Une bonne pierre ludique !

Que faut-il en retenir ?

  • La meilleure extension.
  • Règles complètes et plus précises.
  • Artwork superbement retravaillé.
  • Matériel "bien" repensé.
  • Conseillé en premier achat.
  • Pas besoin du jeu de base.

Que faut-il oublier ?

  • En anglais pour l'instant.

Acheter Thunderstone Dragonspire en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Thunderstone Dragonspire sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Thunderstone

En savoir plus sur l'oeuvre Thunderstone