75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Fantastic Mr. Fox #1 [2010], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 18 janvier 2010 à 18h17

Habile maître renard

Que l'existence devient dure quand vient le temps des responsabilités,quand les temps des défis et des loisirs doivent desormais laisser place à celui de chef de famille. Il fut un temps où Mr Fox était maître en sa qualité de voleur de poules. Rien ne pouvait l'effrayer et tout problème était pour lui un moyen de se surpasser. C'est d'ailleurs l'une des choses qui avait séduit Felicity, son épouse. Cependant, lorsque sa promise s’est trouvée enceinte, le renard lui promit de rester sage et de mener une vie sans risque. Il est désormais éditorialiste.

Le souci, c'est que "chassez le naturel, un jour ou l'autre, il finit par revenir au galop"...

S'il y a une chose que l'on ne peut nier, c'est que Wes Anderson ne manque pas de personnalité. Tous ses films ont indéniablement une signature, un style bien représentatif de son cinéma et « Fantastic Mr Fox » n'en est qu'une évidence de plus. Ainsi, s'il est bien question d'animation en « stop-motion », les répliques, la façon de poser le cadre de la caméra, le rythme donné colle parfaitement à ce qu'on pourrait définir comme étant « le style du réalisateur ». Evidemment, cela implique que ceux qui sont restés de marbre devant les précédents films de Wes Anderson ne devraient ici y trouver guère plus de satisfaction, si ce n'est que les petites mimiques du renard et le charme du procédé de la « stop-motion » pourraient tout de même en ramener certains à sa cause.



Comme souvent chez Wes Anderson, l'histoire, inspirée ici d'un classique de la littérature jeunesse de Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie), est avant tout guidée par l'envie de parler d'éclatement et de reconstruction d'un environnement familial. Dans « Fantastic Mr Fox », il est question d'un fils cherchant l'admiration de son père, et d'un père, plutôt vaniteux, traversant une crise dite de la quarantaine. Il est cependant dommage que ce côté vaniteux transpire justement dans la façon de conter du réalisateur. Les répliques du renard (même si elles sont parfois amusantes), les cadrages, la façon de présenter ses personnages dégagent un côté snob parfois irritant, toute la contradiction étant justement que c'est de cette irritation que le réalisateur amène de sa personnalité. De plus, le fait de dérouler le fil conducteur de manière chapitrée crée par moment des sortes de ruptures, rompant parfois le rythme général du film.

Ce n'est pas la première fois que le réalisateur s'intéresse au procédé de l'animation image par image. « La vie aquatique » avait déjà bénéficié de quelques séquences animées par cette technique. Il est donc peu surprenant de voir Wes Anderson réaliser un film utilisant intégralement un procédé qui depuis « L'étrange noël de Monsieur Jack » semble retrouver l'adhésion du public. Étrangement, d'après ses propres notes d'intention (peut-être afin de se démarquer ? ), Anderson a tenu à utiliser au minimum les avantages de la technologie informatisée afin de laisser apparaitre dans son métrage quelques saccades telles qu'on pouvait les apprécier sur de vieux films comme le King Kong de 1933. Ce choix amène, peut-être à raison, un côté moins lissé, plus rétro, mais en même temps moderne puisque exploitant les savoirs légués par les maîtres du passé (Willis H. O'Brien et Ray Harryhausen). Sur ce point, il est pertinent de lui donner raison, puisque le film acquiert ainsi un charme certain - appuyé par une qualité de doublage (vu ici en version originale sous-titrée) qui apporte une valeur supplémentaire à l'entreprise.

 

George Clooney, par couleur vocale et son son côté naturel un peu « renard » - des armes aptes à séduire le public féminin tout en s'attirant la sympathie du public masculin - était le doubleur idéal pour le personnage charmeur et rusé qu'est Mr Fox. Sorti du film, il est très difficile d'imaginer une autre voix que la sienne. Pour tenir tête à un tel renard, il fallait une femme de caractère, une femme qui impose de suite le respect, là encore on peut que donc approuver le choix de Meryl Streep, qui prête sa voix à Felicity Fox. Le reste du casting ne manque pas de charme puisque l'on peut entendre aussi Willem Dafoee, Owen Wilson et le toujours génial Bill Murray.

La conclusion de à propos du Film d'animation : Fantastic Mr. Fox #1 [2010]

Richard B.
65

« Fantastic Mr Fox » ne manque pas de charme : casting de voix originales remarquables, un procédé image par image ne manquant pas de charme, une évidente patte d'auteur. Cependant, quelques longueurs et un côté un peu prétentieux viennent entacher - un peu - la réussite de l'oeuvre.

Que faut-il en retenir ?

  • Un casting de voix (VO) au top!
  • Une patte d'auteur indéniable
  • le charme du « stop-motion »

Que faut-il oublier ?

  • un côté par moment un peu prétentieux
  • un rythme pas toujours soutenu

Acheter le Film d'animation Fantastic Mr. Fox en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fantastic Mr. Fox sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Fantastic Mr. Fox