75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Jungle Girl
Jungle Girl >

Critique de la Bande Dessinée : Jungle Girl

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 23 novembre 2009 à 1112

Jana, reine de la jungle et du string

Un comic avec comme illustrateur le coréen Franck Cho, créateur des célèbres comic strips Liberty Meadows et l’un des plus talentueux dessinateurs de pin-up actuels ; je ne pouvais pas passer à coté de cela. D’autant plus que son titre, Jungle Girl, évoque en mon esprit ces sympathiques bandes dessinées et ces métrages pulp de séries B (de Tarzan, l’homme singe à La Montagne du dieu cannibale), riches en péripéties exotiques, en cruels cannibales et en redoutables monstres improbables.

En réalité, la contribution de Frank Cho sur Jungle Girl se « limite » à six superbes planches (dont la couverture) marquant la séparation entre les différents chapitres. Mais, après une première déception, issue de cette constatation, j’ai été soulagé de voir que le trait d'Adriano Batista n’avait pas grand-chose à envier (même si je le trouve tout de même moins remarquable) à celui de Frank Cho. Il faut dire, pour la petite histoire, que le dessinateur brésilien a eu l’occasion de se faire la main sur les comics Red Sonja, Bad Kitty et Chastity, qui présentent tous une héroïne toute aussi charmante que Jana.

Donc, au niveau du dessin, c’est ultra léché, très sexy (avec deux belles pin-up, Jana, la Jungle Girl, mais aussi Carole, tout aussi craquante), avec des enchaînements de cadres (souvent des contre-plongée sur des chutes de reins très esthétiques) dégageant une dynamique cinématographique assez bien rendue, avec un gros rythme, et de nombreux effets de profondeurs (variations de focales) qui donnent parfois l’impression que l’on visionne un vieux film de jungle des fifties. C’est franchement très plaisant, d’autant que l’aspect glamour n’est pas le seul attrait du comic. En effet, Adriano Batista s’est également amusé à souvent nous offrir des planches  très violentes et parfois bien gores. Un choix facilité par la présence d’un scénario riche en monstres divers et en indigènes féroces.

Ecrit par Doug Murray (Red Sonja), le script de ce premier tome des aventures de Jana, nous amène dans une île perdue, peuplée de dinosaures, d’insectes géants et de primitifs superstitieux. Le récit démarre par le crash d’un avion dans la jungle de cette île hors du temps. Les passagers survivants sont alors pris en charge par la belle Jana qui essaie de les sauver de la cruauté du Peuple de la boue et de son chaman obèse. Vous l’avez donc compris, on évolue ici en pleine science fiction pulp, en terrain reconnu. Néanmoins, si l’on ne peut pas dire que Doug Murray fait dans l’originalité, force est d’admettre que le scénariste est bougrement doué - grâce à un excellent sens du rythme et une bonne dose d’humour noir - pour donner à une histoire sans surprise du tonus et nous faire ressentir les mêmes plaisirs que lorsque l’on visionne une grosse série B décomplexée.

Jana par Adriano Batista

Jana par Frank Cho

 

La conclusion de

Vraiment très agréable, la lecture de ce premier opus de la version française de Jungle Girl. Il faut dire que les dessinateurs oeuvrant sur ce comic sont d’excellents artistes. Il ne manquait plus qu’un sympathique scénario pulp, rempli de tous ces aspects qui font le charme du genre, pour pouvoir mettre en valeur leur travail. Ce que Doug Murray, sans réellement forcer son talent, a parfaitement réussi à faire.

Que faut-il en retenir ?

  • Frank Cho en guest star
  • Le coup de crayon d’Adriano Batista
  • Un récit sexy, exotique et aventureux
  • Un sympathique assez gore
  • De l’humour

Que faut-il oublier ?

  • Du pur divertissement
  • Les couleurs numériques

Acheter Jungle Girl en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Jungle Girl sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Fille de la Jungle

En savoir plus sur l'oeuvre La Fille de la Jungle