75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Talisman >

Critique du Jeu de société : Talisman

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 10 février 2009 à 15:22

Un pépé solide, séduisant, mais à l'esprit trop vintage

Dire que Talisman est un jeu mythique tient de l'euphémisme, tant ce boardgame édité par Games Workshop a bercé la jeunesse de nombreux rolistes et fans de Donjons & Dragons. Pourtant, avec le recul, il n'est pas condamnable de dire que ce jeu de plateau - édité en français chez Gallimard! - souffrait de grosses carences conceptuelles, à la fois par un déséquilibre entre les personnages jouables et un gameplay rustre et un peu répétitif. Mais bon, à l'époque, ce type de jeu "à thèmes" étaient trop rares (et nous étions si jeunes!) pour que nous puissions faire la fine bouche. Et le succès rencontré par le jeu de Robert Harris fut énorme.

Plus d'un quart de siècle plus tard, Edge Entertainment (pour l'édition française) nous propose une version améliorée de la version 4 anglaise (sortie en 2007) estampillée quatrième édition remaniée ou 4.5. La première chose qui m'a sauté aux yeux à la réception de la boîte de jeu est la qualité exceptionnelle du matériel, à l'extérieur, comme à l'intérieur. Le plateau de jeu (identique à la version anglaise) est superbement illustré par des dessins de grands paysages formés par la continuité des cases. Les jolis marqueurs ronds de la version anglaise sont remplacés par des petits cônes de couleurs représentants les différentes caractéristiques des personnages (rouge pour la Force, bleu pour l'Intellect et vert pour la Vie). C'est sympa, on peut même les empiler pour gagner de la place. Puis, bonne surprise, les figurines 2D cartonnées de l'édition Black Industry sont remplacées par de superbes figurines en résine non peintes, comme à l'époque de Talisman 3. A cela, il ne faut pas manquer de signaler l'élégance des pièces de monnaie et des paquets de cartes Aventures, Equipement et Sorts (au petit format FFG) ainsi que la présence de 6 D6 personnalisés. Cerise sur le gâteau, l'éditeur nous fournit également des petits sachets zippés pour ranger tout ça. La classe, quoi.

Bref, de ce coté là, c'est un sans faute. Passons maintenant au système de jeu (Aïe).

Disons-le de suite, les vieux grognards de Talisman n'y trouveront guère de changements. Le thème abandonne les références Warhammer de la troisième édition et revient à un univers d'héroic fantasy très classique, à mi-chemin entre D&D et Loup Solitaire. Chaque joueur y incarne un personnage parmi les nombreux disponibles (elfe, sorcier, nain, druide, moine, etc.). Chaque héros possède ses propres caractéristiques physiques et des capacités spéciales améliorant soit leurs performances aux combats, soit leurs pouvoirs magiques. Le joueur doit alors arpenter un plateau de jeu divisé en cases et en trois régions (à la difficulté croissante) à la recherche d'un Talisman (on peut l'obtenir de plusieurs façons) qui lui permettra d'accéder à l'épreuve finale.

La mécanique est assez proche de celle du jeu de l'oie. Les déplacements sont effectués par un jet de D6; le joueur doit alors avancer son personnage d'un nombre de cases équivalent à la valeur du dé - dans le sens de son choix - et suivre ensuite les instructions fournies par la case d'arrivée. Dans ces conditions, vous vous doutez bien que l'élément aléatoire est très important, d'autant plus que, la plupart du temps, cette instruction consiste à piocher une carte dans la pile Aventure. Une pioche qui va amener soit un évènement touchant toute la région (tempête, source magique, etc.), soit un équipement cadeau (amenant un bonus au combat) soit un monstre à combattre immédiatement par le joueur en phase.

Les combats sont gérés de manière très simple. Les monstres sont  de deux types; ils utilisent soit leur Force, soit leur Intellect. Pour les vaincre, le joueur devra donc réussir un score [D6 + Caractéristique concernée] supérieur à celui du monstre (interprété temporairement par un autre joueur). Certains héros (comme le moine ou le sorcier), peuvent utiliser la caractéristique de leur choix, voire en combiner plusieurs. Chaque monstre vaincu apporte des points d'expérience destinés à augmenter la Force ou l'Intellect du héros victorieux. Notons aussi que ces combats représentent le seul aspect interactif du jeu. En effet, deux joueurs se retrouvant sur la même case peuvent s'affronter (suivant le même principe), le vainqueur pouvant prendre des objets dans l'inventaire du perdant ou lui ôter un point de vie.

Si ce système présente l'avantage de pouvoir être accessible à toutes les catégories de joueurs, même les plus jeunes, il a pour principal défaut d'être à la fois trop aléatoire et bien trop primaire, surtout aujourd'hui, alors qu'il existe des mécaniques nettement plus subtiles (et pas forcément beaucoup plus complexes). De plus,  malgré l'introduction de points de Destin (qui peuvent permettre de relancer les mauvais jets de dé) et quelques petites TIPS présentés en fin de manuel, le jeu est toujours aussi long, et peut parfois sembler interminable, jusqu'au moment où, coup de bol, un joueur parvient en deux ou trois tours (durant lesquels il est particulièrement en veine), à traverser tout le plateau, réussir ses défis, et remporter la partie... alors qu'un autre, pour la énième fois, vient d'échouer aux portes du succès en faisant preuve de guigne (et se retrouve propulsé dans la région la plus lointaine).

60

Renaissance d'un jeu mythique, Talisman 4.5 va sûrement séduire deux types de joueurs. Il y a tout d'abord les grands nostalgiques de ma génération qui vont l'acheter mais qui ne vont probablement pas y jouer, puis il y a les jeunes adolescents fan d'Eragon et du Seigneur des Anneaux qui cherchent un jeu très accessible. Intrinsèquement, Talisman est un très beau produit, mais le système de jeu (vraiment daté) aurait dû subir une plus important rénovation pour être réellement accrocheur.

Critique de publiée le 10 février 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • Qualité du matériel
  • Très accessible au grand public
  • Un thème très fort

Que faut-il oublier ?

  • Une mécanique rustre et vieillotte
  • Absence de contrôle
  • Parties trop longues

Acheter Talisman en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Talisman sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !