75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Pollen >

Critique du Roman : Pollen

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 5 janvier 2009 à 09:18

OmbreVurt

"Extrait de Les Guerres du Miroir Par R. B. Tshimosa
Il fait peu de doutes à présent qu'une des découvertes les plus importantes du siècle dernier fut la possibilité d'enregistrer les rêves sur un support permettant de multiplies lectures, une bande biomagnétique recouverte de Phantasme liquide. Cette libération de la psyché, dans sa forme la plus avancée, fut bientôt connue sous le nom de Vurt. A travers les portes du Vurt, les gens pouvaient revisiter leurs propres rêves ou, plus dangereusement, visiter le rêve d'une autre personne, le rêve d'un étranger..."

La cité de Manchester est cosmopolite. Depuis la fin du programme "fécondité 10", la pureté est un concept dépassé. Il est maintenant possible mêler les gènes de Chiens, de Vurt, d'Humain (les Purs), d'Ombre, de Robot, de... tout ce que vous voulez. Des Zombies ? Pourquoi pas. Et depuis ce temps, chacun gère son métissage comme il peut, sachant qu'il existe des antagonismes entre, par exemple, les 100% Chiens et les 100% Ombres, ou entre les 100% Ombres et les 100% Vurts. Surtout quand on est flic. Sibyl Jones est une Ombreflic appelée une nuit sur le lieu d'un crime. Elle doit faire équipe avec Zoulou "Zéro" Clegg, un chien flic, sur un cas assez délicat. On a découvert le corps sans vie de Coyotte, le conducteur d'un Taxi noir, étouffé par une fleur. Sybil, grâce à ses compétences Ombre, arrive à capter les dernières pensées du chien et y découvre le nom de Boda, une conductrice de Xcab...
Pollen est le premier roman de Jeff Noon que les éditions de la Volte ont réédité, mais chronologiquement, Pollen, vient après NymphoRmation et Vurt. Comme les autres romans de l'auteur Mancunien devenu culte, il est vain de vouloir résumer ce roman. Il ne se raconte pas, il se ressent.
1er mai, jour du meurtre de Coyotte, et le taux de pollen est assez bas. Mais la rumeur enfle, relayée par la radio pirate de Gombo Yaya, un animateur amateur de musique des années soixante dix et fumeur de chanvre; la rumeur selon laquelle Boda serait la meurtrière. Et Boda a une part d'Ombre. Pas bon, ça. Il risque d'y avoir des émeutes parmi les Chiens. L'univers de Jeff Noon, avec sa série Vurt, dont Pollen est sa suite, rappelle par bien des côtés l'univers de William S. Burroughs, sur fond de sexe et de drogue, à ceci près que Noon ajoute le rêve incarné, qu'il appelle le Vurt. Notez aussi que Pollen a aussi une histoire, celle d'Orphée aux enfers, car on y rencontre Hadès, Perséphone, Demeter, le Cerbère et Charon. Le tout à la sauce Vurtuelle.
Pollen est un rêve, une halucination, un roman barré et exigeant à réserver aux initiés. Il est préférable d'entrer dans l'univers Noonien par NymphoRmation, beaucoup plus accessible.

85

Troisième volet de la saga du Vurt, après NymphoRmation et Vurt, Pollen va loin, très loin dans l'univers débridé et décalé de ce futur Manchester. Jeff Noon est éclatant d'imagination et d'humour noir. Il est l'un des auteurs les plus créatifs de ces dernières années.

Critique de publiée le 5 janvier 2009.

Acheter Pollen en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pollen sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !