75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Glissement de temps sur Mars [1999], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 18 février 2007 à 18h15

Ronge ! Ronge !

"Des profondeurs du sommeil provoqué par le phénobarbital, Silvia Bohlen entendit quelque chose qui l'appelait. la voix aiguë dissipa les limbes dans lesquelles elle avait sombré, détruisant ainsi son parfait état de non-être..."
Sur Mars, l'eau est contrôlée par les syndicats, dont l'un que Arnie Kott dirige, en faisant l'un des hommes les plus puissants de cette planète reculée. Jack Bohlen est un des réparateurs de Mars, et le suicide de son voisin Steiner lui fait croiser la route de son fils Manfred Steiner, autiste et schizophrène. Comme Jack le fut il y a quelques années et l'a poussé à émigrer vers Mars. Lorsque Kott l'engage pour exploiter les supposés dons de prescience de l'enfant, Jack perd un peu pied et risque de revoir ses démons enfouis...
Philip K. Dick est un auteur à l'univers peuplé de gens psychotiques. Rappelons nous les clans de la lune alphane, où toute une lune est peuplée de ces personnes malades. N'a t-il pas lui-même fréquenté des psychiatres pendant longtemps ? Toujours est-il qu'il en a tiré de nombreux concepts et idées intéressantes à développer dans ses romans. Le point fort de ce genre de roman, c'est que Dick nous plonge au coeur de la folie, c'est à dire qu'il nous fait participer à la perplexité du personnage, et dans une certaine mesure, à sa folie.
Nous voici donc dans le personnage schizophrène de Jack Bohlen, et son univers s'offre à nous. Cette expérience est particulièrement traumatisante pour Jack. Elle l'est tout autant pour nous.
"Je comprends maintenant ce qu'est la psychose: c'est l'aliénation complète de la perception des objets du monde extérieur, particulièrement les objets qui ont une importance: c'est à dire les gens chaleureux qui l'habitent. Et par quoi sont-ils remplacés? Par une affreuse préoccupation -le flux et le reflux incessant de notre propre être.[...] C'est l'interruption du temps. La fin de toute expérience, de toute nouveauté. Lorsqu'une personne devient psychotique, rien ne pourra plus jamais lui arriver."
C'est par le biais de Jack, l'ancien psychotique, qu'il essaie d'analyser la psychose en elle-même. Est-ce une image de Dick lui-même ? Dick était-il schizophrène ? Voilà une question intéressante. Ecrire serait une manière pour l'écrivain de voir l'homme et de l'analyser. Pourquoi pas ? Question subsidiaire: la lecture d'un roman ne serait pas d'une certaine façon une manière d'accepter notre part de schizophrénie en s'identifiant, pour un temps du moins, au personnage ?
Pour revenir au roman, sa lecture semble tout d'abord fastidieuse, uniquement au début où Dick, inhabituellement, met du temps à planter son décor et à développer son intrigue. Ceci étant dit, la deuxième partie est absolument hallucinante et risque de me marquer pour longtemps.
C'est à coup sûr une expérience à tenter. Pourquoi ne pas entrer dans ce monde bivalent ?

La conclusion de à propos du Roman : Glissement de temps sur Mars [1999]

Manu B.
80

Glissement de temps sur mars est un roman long à se mettre en route, mais que la deuxième partie récompense le lecteur avide d'expérience schizophrène.

Acheter le Roman Glissement de temps sur Mars en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Glissement de temps sur Mars sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+