75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : The Legend of Zelda: Twilight Princess [2006], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 18 décembre 2006 à 11h17

Une pure merveille !

Voici la nouvelle génération de consoles imaginées par Nintendo. La Wii est une autre façon de jouer avec un pad. En effet, au lieu d'avoir un seul bloc, vous avez deux parties bien distinctes. Mais ce qui est une révolution est que ces deux parties réagissent au mouvement grâce à son capteur de mouvement. Dès lors, le joueur devient encore plus acteur de son aventure.
Après avoir testé les possibilités de la Wii avec le pack Wii Sport (tennis, bowling, golf, base-ball et boxe), le véritable test est Zelda Twilight Princess.
Toujours est-il qu'armé de la Wiimote, le jeu devient encore plus facile à prendre en main.
Nous voici donc revenu dans le monde de Link, avec notre princesse Zelda, toujours dans un pétrin inextricable. Sauf que vous êtes là pour sauver le monde. Rien que ça. Le maniement de nos deux "télécommandes" étant acquis en quelques dizaines de minutes, on ne fait d'ailleurs plus trop attention à ses mains très rapidement pour se concentrer sur le formidable spectacle...
Premier constat: le début est un peu long à démarrer, le nombre de cinématiques est un poil lourd, et impossible à zapper, donc on prend son mal en patience, judicieusement puisque ce Zelda se montre assez didactique, le maniement des armes se fait par apprentissage, tout comme d'autres techniques (le blocage de vachettes qui servira à autre chose plus tard...) sont répétées jusqu'à leur maîtrise. L'acquisition des armes de plus en plus évoluées se fait au fil de l'histoire de manière naturelle, pour éviter les gros bills de tout péter dès le début.
Enfin, le dernier point est ce graphisme et cette fluidité qui fait de ce jeu l'un des plus beaux jeux de consoles jamais sortis. C'est époustouflant.
Zelda Twilight princess: des graphismes à couper le souffle
Zelda Twilight princess: des graphismes à couper le souffle
J'avoue rêver de posséder un écran de deux mètres de large en 16/9 pour en avoir plein les yeux. Les couleurs sont éclatantes par endroits, mais il semble que les étapes où Link est transformé en loup sont vraiment sombres avec une ambiance surnaturelle incroyable. On ne retrouvait pas cette noirceur dans les précédents volets (Ocarina of Time ou bien Wind Waker) où la plupart du temps les couleurs étaient claires. Ici les graphismes sont très... réalistes, du coup on est très loin des personnages de dessin animé de Wind Waker. Les effets de chaleur, la texture de l'eau sont très beaux. De même, on a droit à de beaux changements de temps (orages, soleil ou nuages) très convaincants).

Zelda Twilight princess: maniabilité et possibilités
Zelda Twilight princess: la maniabilité et possibilités

Un mot sur la maniabilité; les possibilités d'interaction avec les éléments extérieurs sont nombreux: Link peut sauter (automatiquement), se balancer au-dessus du vide (à découvrir dans l'aventure), pêcher à la ligne, monter Epona (pour de folles courses poursuites s'il le faut) dont le déplacement est aussi très réaliste, creuser le sol, cueillir des plantes, se servir d'armes diverses et variées (épée bien sûr, boomerang, lance-pierre, arc, grappin...), marcher au plafond sans pour autant se casser la tête avec des combinaisons de touche compliquées. En fait, le mouvement est plutôt bien synchronisé avec le mouvement réel de votre main. Encore un bon point pour la Wii.
Zelda Twilight princess
Zelda Twilight princess
En conclusion, pour être honnête, je n'ai joué que 15-20 heures sur les 50-60 heures annoncées, mais ces quelques heures m'ont procuré plus de plaisir que dans aucun des autres Zelda sur lesquels j'ai passé beaucoup plus de temps (en particulier Ocarina of time et Majora's Mask, ayant juste essayé le Wind Waker et Legend of Zelda). De plus la relative facilité du début entraîne le joueur à aller plus avant dans l'aventure où les épreuves vont s'avérer plus ardues et les énigmes plus corsées à résoudre.
J'essaierai de compléter cette chronique lorsque j'aurai bien avancé. A suivre...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : The Legend of Zelda: Twilight Princess [2006]

Manu B.
100

Zelda Twilight Princess est en passe de devenir le meilleur jeu de console de tous les temps. Jouez, émerveillez vous !

Acheter le Jeu Vidéo The Legend of Zelda: Twilight Princess en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Legend of Zelda: Twilight Princess sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Zelda