75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Toute Première >

Critique de la Bande Dessinée : La Toute Première

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 26 novembre 2006 à 04:26

Silvia : the first girl!

Silvia cauchemarde sans cesse. Elle n’est qu’une gamine et elle est déjà au lycée où elle doit affronter des jeunes gens plus âgés qu’elle. De plus, elle a une force surhumaine et une agilité toute féline ce qui ne peut que l’exclure. Elle vit chez des parents adoptifs et pour elle personne ne la comprend. Jusqu’au jour où au cours d’une fugue un camion aux occupants étranges essayent de la kidnapper. C’est à ce moment-là qu’elle rencontrera un double d’elle-même ! Une jeune fille lui ressemblant trait pour trait, mais différente quand même ! Cela la mènera vers un danger de tous les jours, mais n’étant pas une adolescente comme les autres elle ne se laissera pas faire…
Comment ne pas craquer pour cette adolescence pas comme les autres ? Enfin pas comme les autres c’est vite dit puisque ses mimiques boudeuses, ses interrogations et ses doutes d’adolescente nous la font paraître si semblable à nous que nous sommes envoûtés par ce qu’il lui arrive au fil du récit. Et même si le thème principal abordé est le clonage en masse d’une entité féminine ; Silvia est si humaine et si convaincante dans son humanité que nous sommes troublés. Des questions cruciales viendront se poser à nous pendant notre lecture : comment ces jeunes filles ont quitté le centre ? dans quel but ont-elles été placées dans des familles d’accueil ? Est-ce que Silvia peut être la source de ce clonage ? Comment a-t-elle eu ses pouvoirs ?
Nous sommes également troublés par ce qu’il se cache derrière le clonage de cette jeune fille et surtout nous nous demandons quels sont les buts que veulent atteindre cette tripotée de scientifiques qui suivent avec acharnement ces jeunes filles; prêts à tout pour rependre celles-ci dans leurs griffes. Prêts également à leur envoyer une horde d’hommes habillés de noir, portant des lunettes avec des pouvoirs surnaturels pas piqués des hannetons. Cela nous fait immédiatement penser au Monsieur Smith des Matrix. D’ailleurs, 100 Girls nous fait également penser à la série de bd Girls des frères Luna. Toutefois, ce n’est pas très important puisque 100 Girls possède sa propre personnalité. Une personnalité établie grâce au scénario d’Adam Gallardo qui est très réussi. Il contient de l’action, de la violence et des personnages attachants nous faisant nous interroger sur l’avenir de Sylvia et de ses doubles infinis. Mais n’oublions pas le dessin de Todd Demong qui assure d’un coup de crayon vif et expressif les pages de cette histoire. Un dessin vivant donnant lieu à des scènes d’action retentissantes et des expressions liées aux personnages si envoûtants que nous sommes pris et poing lié à ce qu’il arrive à Sylvia et à ses doubles.

85

La Toute Première est le premier tome de la série 100 Girls d’Adam Gallardo et Todd Demong. Une bonne entrée en matière pour une série traitant du clonage en masse pour un but expérimental scientifique pas très net où les morts se ramassent à la petite cuillère et où nous suivons les aventures de la petite Silvia avec curiosité. D'une page à l'autre nous nous attachons à la petite Silvia et à ses clones et nous sommes envahis par le stress dès que quelque chose les mettent en danger. J'ai hâte de lire la suite et découvrir comment vont s'en sortir Silvia et ses doubles.

Critique de publiée le 26 novembre 2006.

Acheter La Toute Première en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Toute Première sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !