75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Pièges
Pièges >

Critique de la Bande Dessinée : Pièges

Avis critique rédigé par Nicolas L. le jeudi 22 juin 2006 à 0219

Quand les Stryges déploient leurs ailes…

Alors que Mélanie est internée dans un hôpital psychiatrique, Nivek se voit obligé de vivre dans la clandestinité afin de continuer ses investigations sur ces mystérieuses créatures que seraient les Stryges. De son coté, l’Ombre se voit confier par son employeur la mission d’enquêter sur l’assassinat d’un richissime revendeur d’arme, Grosvernor, dont la société attire les appétits d’une puissante corporation, partenaire du gouvernement dans certains secteurs importants, dont le domaine militaire…
Avec le Piège, les auteurs continuent sur leur lancée avec une nouvelle couche de suspense et de mystères ! Fasciné, envoûté, le lecteur dévore goulûment les aventures trépidantes des deux personnages formant l’un des couples les plus sexy du monde de la BD, Nivek et l’Ombre. S’ils ne changent pas le ton narratif dans ce deuxième opus, le lecteur notera tout de même une augmentation de l’aspect dramatique, avec un Nivek plus ballotté que jamais par les évènements qu’il subit plus qu’il ne provoque – en véritable Fox Mulder -, et l’Ombre fait apparaître son visage de tueuse sans scrupule de manière beaucoup plus crue. L’on est cette fois-ci beaucoup plus proche de la froide Nikita que de la tourmentée Alias, l’Ombre agissant souvent comme un véritable exécuteur sans scrupule, un assassin sans pitié.
Au cours de cet épisode, la jolie laborantine Mélanie, alter-ego graphique de la pragmatique Diana Scully, passe la plupart de son temps dans la cellule capitonnée d’une clinique psychiatrique, sous la surveillance d’agent gouvernementaux aux activités louches. Le thème de la conspiration prend à cette occasion sa forme définitive et, par petits fragments, les auteurs laissent filtrer quelques informations. Même si les Stryges se contentent de rester un simple et grossier croquis sur une feuille de calepin, on ressent vraiment l’ombre de leur ailes au dessus de nos têtes.
Le style de Richard Guérineau est nerveux, adulte et direct, à travers une mise en cadre efficace et cinématographique et une mise en couleur tout en nuance de Isabelle Merlet. Les dessins sont toujours aussi chouettes, avec des personnages aux visages expressifs et aux psychologies bien définies. Le style graphique donne un ton qui oriente résolument le récit vers la fiction télévisuelle, à la manière de XIII par exemple. Certains pourront trouver cette méthode facile et propres aux clichés – l’introduction de la très sexy actrice, amie de Nivek, est il est vrai un concept Hollywoodien évident – mais je trouve l’ensemble très efficace, à la manière d’un film Noir. L’élément fantastique est pour le moment à peine esquissé, sous-entendu, ‘’ésotérisé’’ si je puis dire, ce qui le rend d’autant plus efficace. La lecture du livre pouvant apparaître par ce moyen comme un véritable chemin initiatique menant à la révélation ; les Stryges.

La conclusion de

Le Piège, deuxième opus de ce grand cycle qu’est le Chant des Stryges, est une superbe continuation après la prometteuse entame de l’Ombre. La qualité, graphique et scénaristique, reste de tout premier ordre, et le style narratif est apte à ravir tous les fans de la série X-Files, mais aussi l’ensemble des amateurs de récits d’espionnage ou de quêtes ésotériques. Un incontournable.

Que faut-il en retenir ?

  • Scénario trépidants et intelligent
  • Style graphique parfaitement approprié
  • Des personnages charismatiques et complexes
  • Un excellent équilibre entre les thèmes abordés

Que faut-il oublier ?

  • Des caractéristiques hollywoodiennes qui peuvent gêner

Acheter Pièges en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pièges sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Chant des Stryges

En savoir plus sur l'oeuvre Le Chant des Stryges