75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Recueil de nouvelles : Pax Americana
Pax Americana >

Critique du Recueil de nouvelles : Pax Americana

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 29 avril 2006 à 0748

Prospective géopolitique

"-Enfoiré! dit Daniel, je me paierais bien le président des Zu'ssa! Les autres ricanèrent. Ils connaissaient tous le sens de cette expression dans la bouche de Daniel, et ils pensaient à l'évidence que ce n'étaient que des paroles en l'air. On ne se payait pas le président des Zu'ssa; il était trop bien protégé..."
XXIème siècle, le monde a dû faire sans le pétrole. Du moins une grande partie du monde puisque les Zu'ssa (les USA comme on disait) on gardé toutes leurs réserves de pétrole pour eux, maintenant leur économie en vie alors que le reste du monde sombrait dans la plus noire récession. L'Europe par exemple avait dû faire avec les énergies alternatives avec plus ou moins de réussite, redressant lentement la barre. Mais les réserves se font rares et les Zu'ssa vont à leur tour faire face à la crise. C'est dans ce but que le président zu'ssi doit venir en Europe. Mais une menace plane sur sa venue...
Les éditions du rocher ont parié sur la publication de novellas avec cette collection Novella SF de textes qui ont du mal à être publiés dans les journaux spécialisés car parfois trop longues, et qu'on trouve à la limite parmi les recueils de nouvelles. Jean-Pierre Andrevon, Johan Heliot, Jérôme Leroy, Serge Quadruppani et Daniel Walther sont parmi les premiers publiés dans cette collection. Ce format de novella d'une centaine de pages environ est, je trouve, plus plaisant à lire que les nouvelles puisque moins limité en taille, où l'on a le temps de se plonger dans un univers. Ainsi, on y trouve le texte Pax Americana de Roland C. Wagner, qui a fait un petit écart hors SF humoristique et ses Futurs mystères de Paris, pour nous emmener quelques années dans le futur où l'or noir serait épuisé.
Le texte est assez documenté, puisque l'auteur s'intéresse depuis un petit moment à la géopolitique, et la prospective concernant les puissances en présence sans pétrole est assez sombre, mais extrêmement plausible. La fracture entre les USA et le reste du monde peut historiquement se passer de cette manière, au vu de l'isolationnisme récurrent du continent nord-américain. Toujours est il que ces 90 pages sont agréables à lire et montrent que cet auteur a du talent, quelque soit le genre, et nous remet en mémoire que la crise risque d'arriver bien plus vite que l'on pense, surtout en ces jours où la montée du prix du baril de pétrole atteint des sommets ! Un bémol pourtant concernant la chute de cette novella que j'ai trouvé un peu à contre courant de tout le développement.

La conclusion de

Une novella prospective lucide d'un auteur qu'il n'est plus besoin de présenter dans une collection à suivre. Que demander de plus ?

Acheter Pax Americana en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pax Americana sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+