75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Chants de la Terre Lointaine
Chants de la Terre Lointaine >

Critique du Roman : Chants de la Terre Lointaine

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 8 décembre 2006 à 1318

Chants

« Avant même que le bateau franchisse le récif, Mirissa comprit que Brant était en colère. L’attitude tendue de son corps à la barre –le simple fait qu’il n’ait pas laissé le passage final aux mains expertes de Kumar- indiquait que quelque chose l’avait troublé… »
Thalassa, planète océanique et reculée où l’humanité a été semée, il y a 700 ans, est maintenant un petit embryon d’hommes et de femmes dans une société quasi utopique. La vie y est tranquille jusqu’au jour où un vaisseau d’origine humaine fait son apparition sur l’une des trois seules îles habitables. Les occupants de l’astronef sont humanoïdes, et même plus, puisqu’ils proviennent véritablement de la planète Terre. Ce sont les derniers à avoir quitter la planète originelle avant que la novae ne la réduise en poussière…
Arthur C. Clarke n’est plus un auteur que l’on présente. Celui qui habite maintenant l’île de Ceylan (le Sri Lanka) a écrit parmi les plus grands romans de l’âge d’or, de la hard-science de toute l’histoire de la science fiction. Qui n’a pas lu 2001 l’odyssée de l’espace, ou bien rendez-vous avec Rama ? Ses écrits ont parfois contenu des concepts scientifiques et techniques de haute volée, et bien rares sont ceux qui ont à redire sur la rigueur scientifique dont il fait preuve dans ses romans de science fiction.
Cet auteur est remarquable aussi pour l’emploi d’un style étonnement poétique dès qu’il s’agit de sujets qui lui tiennent à cœur, en complet décalage avec d’autres romans au style très froid comme Rendez-vous avec Rama. Chose que l’on peut vérifier en lisant notamment les fontaines du paradis ou bien la cité et les astres. Avec chants de la Terre lointaine, on est dans cette catégorie. Les bons sentiments sont abondants où l’histoire du Bounty est revisitée en mettant en scène les spationautes découvrant un petit paradis planétaire, où aucune des valeurs habituelles sur Terre ne viennent troubler la paix. Avec la destruction de la Terre viennent de nombreux moments de nostalgie, par exemple lors de l’évocation du décollage de Moïse avant la totale annihilation de la planète. L’humanité des personnages est perceptible à de nombreux égards. Pas de héros, juste des hommes et des femmes.
On regrettera les bons sentiments omniprésents pendant la totalité du roman, ce qui ne gache en aucun cas la lecture qui en sera rapide.

La conclusion de

Arthur C. Clarke nous écrit un bon roman avec chants de la Terre lointaine, pas majeur dans son oeuvre mais suffisamment bien écrit pour passer un bon moment de lecture.

Acheter Chants de la Terre Lointaine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chants de la Terre Lointaine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+