75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : La Révélation
La Révélation >

Critique du Roman : La Révélation

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 25 avril 2006 à 0853

Enfin les choses sérieuses !

Voilà, nous voici dans la deuxième partie du deuxième tome de cette trilogie (enfin, dans l'édition originale, en France on a droit à 6 tomes... on commence à être habitués...) Eh bien, cela continue dans la lignée des précédents, tant au niveau des défauts que des qualités. Seulement, les enfants grandissent, partent s'aguerrir au combat, et le cousin de Tobin, l'héritier du trône, en arrive même à se marier... Pas de grands frissons dans ce tome, mais enfin, Tobin révèle sa véritable nature, et le pronom "elle" commence finalement à être utilisé. Après trois tomes, cela fait un effet assez curieux...

La conclusion de

La voilà, la révélation : Tobin va finir par annoncer, alors que le royaume est envahi par les Plenimariens, qu'il est une fille. Et on est un peu déçus par la facilité avec laquelle son entourage l'accepte... Comme pour les précédents, on dévore ce tome du début à la fin, mais tout a une impression un peu "lisse"... Frère est très peu présent, ce qui est dommage, et sa séparation d'avec Tobin peu convaincante...

Que faut-il en retenir ?

  • la sympathie pour les personnages
  • enfin, la révélation qu'on attendait...

Que faut-il oublier ?

  • toujours le langage
  • trop de facilités dans le récit

Acheter La Révélation en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Révélation sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Royaume de Tobin

En savoir plus sur l'oeuvre Le Royaume de Tobin