75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Eveil du sang
L'Eveil du sang >

Critique du Roman : L'Eveil du sang

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 9 novembre 2005 à 0419

Tobin : il ou elle ?

Le grand changement de ce troisième tome par rapport aux deux précédents, c'est que désormais, Tobin sait qui il est. Même s'il continue à penser en garçon (et on garde le "il" pour parler de lui tout du long), il connait maintenant le drame de sa naissance, et même s'il n'admet pas encore sa véritable nature et sa véritable destinée, elle est toujours là, sous la surface. Dans cet opus (première partie du deuxième roman dans la parution originale), Tobin va faire connaissance de son oncle, le redoutable roi Erius, et se trouver tiraillé entre plusieurs sentiments à son sujet. "Frère" est moins présent, mais chacune de ses apparitions apporte son lot de drames et de tensions... L'intrigue n'avance guère, encore une fois, mais le tout continue à se lire avec plaisir, car l'ambiance entre les Compagnons est bien rendue. Comme d'habitude, le principal reproche sera donc le style (je l'ai déjà dit dans mes précédentes critiques et je ne développerais pas à nouveau), dont le côté familier ne s'améliore pas, bien au contraire. Ce qui est bien dommage, car l'ambiance est tellement bien rendue qu'on continue à dévorer le livre malgré tout. Les personnages s'approfondissent encore, s'écartant encore un peu plus des stéréotypes. On regrettera certaines incohérences (le meurtre "nécessaire" de la première servante engrossée par le prince héritier... alors que les servantes encientes suivantes sont simplement éloignées), mais à part ça, le tout se lit avec plaisir. Et, comme d'habitude, on reste sur sa faim à la fin...

La conclusion de

L'auteur continue donc sur sa lancée, et l'adolescence du Prince Tobin est toujours aussi intéressante... On pressent les drames à venir, en attendant avec impatience la suite ! Quel dommage cependant que nous nous trouvions, comme d'habitude, avec seulement une moitié de livre !

Que faut-il en retenir ?

  • le dilemne intérieur de Tobin
  • l'ambiance

Que faut-il oublier ?

  • le style, bon sang !!

Acheter L'Eveil du sang en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Eveil du sang sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Royaume de Tobin

En savoir plus sur l'oeuvre Le Royaume de Tobin