75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : La menace fantôme
La menace fantôme >

Critique du Film : La menace fantôme

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 26 février 2006 à 0822

Un beau produit visuel...

La menace fantôme: Anakin Skywalker (Jake Lloyd) dans le temple des jedis
La menace fantôme: Anakin Skywalker (Jake Lloyd) dans le temple des jedis
La république est en place depuis des siècles et des siècles. Elle permet une stabilité de la galaxie dont l'équilibre avait été mis en péril lors des guerres contre les Siths. Les Jedis les avaient vaincus malgré les pertes considérables pour cette entreprise. Aujourd'hui, une coalition dirigée par un seigneur Sith menace de nouveau certaines des planètes appartenant au conseil des sénateurs à Coruscant. Cette coalition s'en prend à la planète de Naboo. Un jedi et son apprenti sont chargés de régler diplomatiquement la situation: Qui Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi...
La menace fantôme: Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor), Jar Jar Binks et Qui Gon Jin (Liam Neeson) au secours de la princesse Amidala (Natalie Portman)
La menace fantôme: Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor), Jar Jar Binks et Qui Gon Jin (Liam Neeson) au secours de la princesse Amidala (Natalie Portman)
La saga devait pourtant continuer. Après la première trilogie contenant les épisodes IV V & VI, les fans, nous en l'occurence, attendaient beaucoup plus de ce film, au niveau scénaristique. Puisque George Lucas avait décidé de commencer par l'épisode IV, il était évident que les épisodes I, II & III devaient éclaircir la situation chaotique du IV. Ce volet était donc là pour nous expliquer les origines de l'Empire, de Dark Vador etc. Le problème était de conciler les paramètres scénaristiques et commerciaux, ce que George Lucas a dû mal juger. Après les succès de la première trilogie, puis de celle des rééditions de cette trilogie, il a pensé que la pillule passerait facilement avec un beau produit à l'écran. Hélas, il aurait fallu ne pas être tenté par la facilité scénaristique ! Belle déception, même si les trailers annonçaient quelque chose de merveilleux. Alors peut-être que les plus jeunes qui n'ont pas vu la trilogie de Luke Skywalker ont dû être ébahis, mais bon nombre de ceux qui ont vu les épisodes originaux, et qui comme moi étaient dans l'univers Star Wars avant que les jeunes ne soient nés, ont été grandement déçus.
La menace fantôme: une débauche d'effets spéciaux
La menace fantôme: une débauche d'effets spéciaux
Les personnages. Je n'ai rien contre le pauvre Jake Lloyd, qui récitait son texte comme on le lui indiquait mais ses répliques à deux balles et complètement culcul ne font avancer l'intrigue d'un pouce. L'autre point noir est cet horripilant Jar Jar Binks, qui ne sert finalement pas à grand chose, juste à faire avancer les deux jedis sur la planète Naboo. George Lucas a dû s'en rendre compte puisqu'il ne fait que quelques apparitions par la suite. J'avais un temps pensé que Ewan McGregor était un peu juste pour endosser le rôle de Obi-Wan Kenobi, mais il s'est ensuite plutôt rattrapé, et montre une nette progression du personnage avec l'âge. Il est un peu lisse dans cet épisode. La seule à m'avoir impressionné est Natalie Portman, en reine Amidala, dont l'assurance et le charisme sont impeccables. C'est un rôle de composition pour elle, puisqu'elle doit jouer la jeune fille aux deux visages.
La menace fantôme: Padme Amidala (Natalie Portman), Anakin Skywalker (Jake Lloyd). Dark Maul (Ray Park) aux prises avec Obi-Wan kenobi (Ewan McGregor) et Qui Gon Jinn (Liam Neeson)
La menace fantôme: Padme Amidala (Natalie Portman), Anakin Skywalker (Jake Lloyd). Dark Maul (Ray Park) aux prises avec Obi-Wan kenobi (Ewan McGregor) et Qui Gon Jinn (Liam Neeson)
Les effets spéciaux. Ah, voilà le point fort de ce film, s'il n'avait pas été le seul et qu'il avait occulté tout le reste. Car tout est magnifiquement mis en place: planètes, scènes de batailles, palais d'Amidala, course de pod et touti quanti. Mention spéciale aux costumes et maquilleurs de la reine Amidala.
La menace fantôme: Courses de pod et costumes
La menace fantôme: Courses de pod et costumes
Mais on ne fait pas un film seulement avec des effets spéciaux.

La conclusion de

L'interprétation de certains des personnages principaux laisse à désirer, alors que c'était un des ingrédients qui avaient fait le succès de la première trilogie. Une belle déception quant à l'histoire même, ce film n'apporte pas grand chose à tout ce que représente la saga. La menace fantôme reste néanmoins un bijou visuel, un beau jouet pour George Lucas, qui s'est éclaté pour les effets spéciaux.
L'avis d'un fan de la première heure.

Acheter La menace fantôme en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La menace fantôme sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars