75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Chute d'Hypérion [1992], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 22 janvier 2006 à 10h59

Le chef d'oeuvre de la SF (2)

"Le jour où l'armada partit en guerre, c'est à dire le dernier jour de la vie normale que nous connaissions avant, je fus invité à une réception. On en donnait un peu partout, ce soir-là, sur plus de cent cinquante mondes du Retz, mais la seule qui comptait était là..."
Cette fois-ci, l'hégémonie est en grand danger: un essaim d'Extros se dirige vers le système d'Hyperion, isolé des portes Distrans du Retz. C'est pourtant là que tout se joue: les tombeaux du temps, le Gritch. Tout porte à croire que le destin de l'Hégémonie va se dérouler sur cette planète. Et pourtant, l'attitude de Meina Gladstone, présidente de l'Hégémonie, est hésitante. Joseph Severn est l'incarnation de John Keats et le seul lien entre la présidente et les Pèlerins, par le biais de rêves...
John Keats et(est) l'IA. Cette fois-ci, Dan Simmons décide d'incarner John Keats le poète. Joseph Severn est cette incarnation. Il est ce qu'on appelle un cybride, c'est à dire une IA de récupération à partir d'une personnalité implantée dans un corps humain. La particularité de ce cybride se situe dans sa personnalité. Est-il plus proche du réseau où se situe sa personnalité, sa conscience, ou bien plus proche de l'homme, son incarnation réelle, concrète ? C'est le personnage central de ce roman. D'autant plus que le Technocentre ne lui veut pas que du bien. Quelle sa relation véritable avec Lamia ?
Les réseaux en question. La chute d'Hyperion pose aussi la problématique des réseaux. La mise en réseau de l'Homme, des hommes est-il intéressant ? Est ce que l'asservissement ne peut il se transformer en avilissement. Du point de vue global, cette mise en réseau assure certaines garanties: l'information reste globalement conservée. Mais du point de vue individuel, est ce véritablement un bien ? En effet, internet aujourd'hui nous conduit à garder le contact avec le reste du pays, du monde. On a comme un sentiment de réconfort à pouvoir partager ses sentiments, passions. Mais qu'en est il par rapport à ses proches, à soi-même ? N'est ce pas une façon de fuir le réel, le quotidien. De manière globale, encore une fois, l'humanité ne peut être que gagnante. L'information est conservée. La chute d'Hyperion nous montre aussi que l'organisation en réseau par le biais des IA, qui en quelque sorte gèrent ce réseau, pose le problème de la dépendance. Quel est le destin d'une entité qui a soif d'indépendance ? Sortir de la matrice ? Pourquoi faire ? Vivre, peut-être.
Le génie de Simmons. Ce roman, suite digne de Hyperion, est écrit de manière intelligente, de manière différente aussi, pour démêler les fils de l'intrigue. Les rouages se mettent petit à petit en place, pour finir en un final où chacun des faits, des histoires de chaque Pèlerin va trouver un sens, où même le Gritch aura une raison d'être. Une écriture envoûtante, une histoire teintée d'horreur, de tristesse, de combats sur tous les plans font des cantos d'Hyperion (Hyperion/ la chute d'Hyperion) LE roman SF incontournable du XXème siècle.

La conclusion de à propos du Roman : La Chute d'Hypérion [1992]

Manu B.
100

La chute d'Hyperion est la suite de ce chef-d'oeuvre Hyperion. Après l'histoire des Pèlerins, l'étau se resserre, Simmons, l'intrigue prend forme. La chute risque d'être terrible. Les tombeaux du temps risquent d'être les tombes pour certains... Une fin magnifique, haletante, touchante. Les questions trouvent des réponses. Endymion et l'éveil d'Endymion sont une suite à ce chef-d'oeuvre pour répondre aux dernières interrogations du lecteur.
Prix Locus en 1991 Science fiction chronicle en 1991 Britisch science fiction en 1991

Acheter le Roman La Chute d'Hypérion en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Chute d'Hypérion sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Cantos d'Hypérion

  • Voir la critique de L'Eveil d'Endymion : Une Clôture grandiose des Cantos d'Hyperion
    100

    L'Eveil d'Endymion Critique du roman par Manu B.

    Une Clôture grandiose des Cantos d'Hyperion : Après Endymion, un roman plus conventionnel et plus linéaire, Dan Simmons finit en beauté ses Cantos d'Hyperion avec un roman de t…
    Temps de lecture : 1 mn 48

  • Voir la critique de Endymion : Le road movie littéraire
    90

    Endymion Critique du roman par Manu B.

    Le road movie littéraire : Endymion, malgré sa forme plus classique reste dans l'esprit de Hyperion, dont elle perpétue la saga avec brio, une écriture soig…
    Temps de lecture : 3 mn 34

  • Voir la critique de Hypérion : Le chef d'oeuvre de la SF (1)
    100

    Hypérion Critique du roman par Manu B.

    Le chef d'oeuvre de la SF (1) : Hyperion est le premier volet d’une œuvre immense, cosmique, c’est la réunion de genres et la synthèse de la science fiction du XX…
    Temps de lecture : 4 mn 60

  • Voir la critique de L'Eveil d'Endymion : Accrochez-vous !
    65

    L'Eveil d'Endymion Avis sur le roman par Lujayne M.

    Accrochez-vous ! : Ce livre répondra à toutes les questions que vous vous posiez sur Hypérion, et même aux autres. A certains moments, il faut s'accr…
    Temps de lecture : 39 s

  • Voir la critique de Endymion : Tout n'était pas fini...
    80

    Endymion Avis sur le roman par Lujayne M.

    Tout n'était pas fini... : Avec un style encore différent que celui de ses précédents romans, Simmons nous envoie trois cents ans après Hypérion. Et la premi…
    Temps de lecture : 34 s

  • Voir la critique de La Chute d'Hypérion : Impressionnant
    85

    La Chute d'Hypérion Avis sur le roman par Lujayne M.

    Impressionnant : Encore un style différent pour ce livre, qui comporte comme le précédent de grandes réflexions sur la religion, la science et le d…
    Temps de lecture : 30 s

  • Voir la critique de Hypérion : Magistral
    85

    Hypérion Avis sur le roman par Lujayne M.

    Magistral : Ce roman est certainement l'un des meilleurs livre de SF qui existe. A travers ces sept histoires, chacune écrite dans un style di…
    Temps de lecture : 30 s