75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Flamme d'Harabec #2 [2002], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mardi 8 novembre 2005 à 11h47

Une très bonne suite !

Après l'excellent Peuple Turquoise, les deux auteurs (Ange) se devaient de bien poursuivre leur trilogie et c'est chose fait !
Le récit se déroule un an après le premier tome où l'on retrouve Arekh en pleine perdition, point fort de ce roman, il se révèle un anti-héros attachant avec ses pulsions guerrières et son passé troublant. On assiste aussi à la vie de reine de Marikani et les premières révoltes des esclaves. Les auteurs réussissent encore une fois à entremêlé avec brio politique, guerre et religion.
Les anciens et nouveaux personnages secondaires sont très bien introduit au récit (Harrakin, Essine, la petite esclave...). Le monde de Tanjor prend vie pour arriver sur 100 dernières pages superbes et surprenantes !

La conclusion de à propos du Roman : La Flamme d'Harabec #2 [2002]

Bastien L.
80

Toujours aussi efficace que le précédant, ce tome 2 fait des Trois Lunes de Tanjor une grande épopée de Fantasy à la Française !

Que faut-il en retenir ?

  • Arekh et Marickani
  • Les ficelles du monde de Tanjor
  • Un magnifique final

Que faut-il oublier ?

  • Les choix parfois un peu bizarres des personnages
  • Certains personnages, lieux ou cultures auraient mérité plus de description...

Acheter le Roman La Flamme d'Harabec en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Flamme d'Harabec sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Trois Lunes de Tanjor