75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Sideral Killer >

Critique de la Bande Dessinée : Sideral Killer

Avis critique rédigé par David Q. le mardi 10 mai 2005 à 15:24

Tessa à la rescousse pour un album plein de fraicheur

Tessa, jeune fille de 16 ans comme les autres, fait souvent des rêves de combat contre des extraterrestres. Ces rêves vont devenir réalité et Tessa Agent Intergalactique (A.I.). Album déssiné par Stéphane Louis et scénarisé par Nicolas Mitric, il se révèle non seulement beau mais aussi très drôle du début à la fin. Tessa a du caractère et ça se voit. Agile acrobate, elle réagit instinctivement à toutes les nouvelles situations pour s’en sortir in extremis. Sorti en 2004, cet album pullule de références à diverses œuvres SF dont pas mal de comics ou des classiques comme Star Wars ou Stargate SG-1. Star Wars d’ailleurs dont l’auteur est fortement inspiré que ce soit dans les décors ou les aliens. On retrouve un simili Coruscant et son conseil, une arène « géonosienne », des clones et même une espèce régnante ayant la forme d’une limace géante. Mais l’album même s’il peut s’apparenter à du Space Opéra possède ses propres originalités et n’est pas une copie du célèbre film, juste pas mal de clin d’oeils de l’auteur à ce qu’il aime.
L’ensemble est assez coloré et le trait s’affine de planche en planche. Les cases sont assez dynamiques et certains plans sont proches du cinéma mais c’est surtout au niveau des dialogues que l’auteur s’est laché. Entre les nombreuses vannes de Tessa et les jeux de mots, dont certains sotn raiment recherchés, le tout parfois accompagné de notes rigolotes, Tessa A.I. est un album qu’on a plaisir à lire et qui donne envie d’avoir la suite.

80

Les ados (filles) seront intéressés par le personnage et sa vie de tous les jours, tout le monde ne comprendra pas les nombreuses références cachées ou dessinées, certaines étant parfois vraiment poussées mais c’est ce qui en fait aussi un album pour tout âge qui touchera les sensibilités de chacun. A posséder.

Critique de publiée le 10 mai 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • Les nombreuses références à la SF
  • Le dynamisme de l’histoire et des dessins
  • Le caractère de Tessa

Que faut-il oublier ?

  • Un trait qui peut paraître un peu fouillis au premier abord mais on s’y habitue très vite

Acheter Sideral Killer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sideral Killer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !