75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Razor Blade Smile
Razor Blade Smile >

Critique du Film : Razor Blade Smile

Avis critique rédigé par Lucie M. le vendredi 28 janvier 2005 à 1826

Un sourire qui en dit long!

Lilith Silver (Eileen Daly) est un vampire. Un vampire sexy, prête à tout et tueuse à gages. C’est en 1850 qu’un homme, Sir Sethane Blake (Christopher Adamson), lui fit le don de l’immortalité suite à un duel qui opposait ce dernier au compagnon de Lilith. De nos jours Lilith Silver, vampiresse indépendante, prend sa mort/vie du bon côté et ne se prive de rien. Cependant elle va être confrontée à une société secrète, Les Illuminati, qui complote contre l’humanité. Et c’est ce qui va déclencher une guerre sans merci mener à coup de flingues, à coups de canines, à coup de sabres.
Sur le film : Razor Blade Smile est un film indépendant britannique tourné en 1998 par Jack West. Il fut présenté au festival de Gérardmer dans les années 2000. Réalisé avec peu de budget Jack West fut forcé bien des fois d’accomplir son montage filmographique dans des lieux où il n’était pas autorisé à le faire. Il le dit lui-même : «…Impossible de louer une salle de montage, c’était beaucoup trop cher pour nous. Heureusement, je suis monteur de métier et, à ce titre, j’assemblais les scènes du film sur les appareils des différentes maisons de production pour lesquelles je bossais. Évidemment, j’en profitais clandestinement après mes journées de travail…. ». Désireux de changer l’image des vieux films vampiriques de la Hammer, Jack West met le paquet. Ses vampires peuvent affronter les rayons du soleil grâce à des lunettes noire, ne craignent pas l’ail ou les crucifix et les cercueils sont juste là pour cacher diverses armes. De plus Eileen Daly, qui interprète Lilith Silver, côtoie chaque nuits des fans de vampires en jouant elle-même une fan. Razor Blade Smile est un film empreint de gothisme, d’érotisme, de cascades genre films Hongkongais et de scènes d’action jouées à coup de flingues ou de sabres. L’actrice Eileen Daly paraphrase son rôle de vamp pulpeuse avec application. Même si son rôle a exigé de nombreuses scènes où elle devait être dénuder, cela n’a apparemment pas gêné cette sensuelle dame. Et elle le confie elle-même: « Je n’ai pas honte de mon corps et le sexe participe naturellement au mythe du vampire. Sur le plateau, à force, personne ne prêtait guère attention au fait que j’étais souvent nue. En fait, les séquences érotiques de Razor Blade Smile ne m'ont jamais gênée…. ». Visuellement le film rend bien surtout grâce à des scènes de nuits tournées en accélérer avec des jets de lumières fournis par les néons de la ville. Il y a aussi quelques scènes flash back qui sont en noir et blanc et nous font rappeler certains films de la Hammer. Malgré l'innovation de la légende vampirique quelques petits défauts viennent se greffer au fur et à mesure dans le déroulement du récit. Quelques petits Bugs! Tout est poussé à outrance et même si c’est un choix du réalisateur cela dérange quelque peu le spectateur. On peut reprocher par exemple le sourire carnassier d’Eileen Daly qui est d'un rien grotesque. De plus la voix off de Lilith Silver commente souvent l'histoire et malheureusement c'est d'un rien absurde. Evidemment je conseille ce film aux amateurs de vampires même si certains seront dubitatifs devant la forme que prend l’histoire et surtout à la fin. Un final cousue de fils blanc mais qui peut paraître attendrissant pour les spectateurs pourvues d’une part de romantisme.
Petits Clins d’Oeils : On peut prêter aussi un côté très Emma Peel à Lilith Silver qui navigue avec prestance dans une belle combinaison noire et faites de latex. En outre le prénom de Lilith va extrêmement bien au personnage puisqu’au point de vue mythologique Lilith fut la première femme d’Adam qui se rebella contre ce dernier et fut banni de l’Eden. Plus tard et à la suite de la terrible vengeance de Dieu, Lilith épousa Sammaël, L’ange des Ténèbres, avec qui elle enfanta bon nombre de démons. Suite à ce mariage Lilith fut aussi plus communément appeler la Reine des Succubes, démon femelle qui est supposée venir pendant la nuit sucer le suc vital des hommes. Beaucoup de personnes pensent que Lilith est en fait la première féministe qui vécue sur Terre et elle est une véritable icône. De ce point de vue le prénom de Lilith est un superbe clin d’œil au mythe car Lilith Silver est une vampiresse très indépendante. Et n’oublions pas un dernier clin d’œil fait à l’acteur Vincent Price pour ses multiples rôles dans le cinéma fantastique en la personne de l’inspecteur Price joué par Jonathan Coote. Cependant ce choix n’est qu’un avis personnel puisque dans ce film il y a pleins d’autres clins d’oeils, et surtout cinématographique,à découvrir.
(Interview réalisée par Mad Movies)

La conclusion de

Même si Razor Blade Smile a des petits défauts, il se laisse regarder avec plaisir et puis il ne faut pas oublié non plus le manque d’apport monétaire de la production. Juste un petit reproche au jeu d’actrice vampirique d’Eileen Daly, la prochaine fois qu’elle interprète un vampire merci au futur réalisateur de lui indiquer comment montrer ses longues canines sans qu’elle soit trop ridicule. Néanmoins Razor Blade Smile est un film très sympathique et de façon générale assez innovent.

Acheter Razor Blade Smile en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Razor Blade Smile sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+