75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Doom 3
Doom 3 >

Critique du Jeu Vidéo : Doom 3

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 20 septembre 2004 à 0421

Doum Doum Doum

Quand Doom était le must
On se souvient du premier Doom avec son moteur graphique "extraordinaire" (des textures sur les murs, le sol et le plafond, rendez-vous compte) et son coté gore. On dégommait du zombie à coup de fusil à pompe et de mitrailleuse. On voyait notre personnage saigner au fur et à mesure que sa vie diminuait. Bref, on s'éclatait.
Souvenez vous Doom 2. Avec des graphismes un peu mieux et surtout des fonctionnalités réseau, on pouvait aller rosser son voisin jusqu'à plus soif à coup de pompe ou de mitrailleuse.
Arrive Doom 3. De meilleurs graphismes, du réseau, du sang, le fusil à pompe et toujours la mitrailleuse. Quoi de neuf ? et bien, la lampe torche. Voilà à quoi se résume le concept du 3e opus. En effet, dans les souterrains de Mars, il fait très noir et vous devez utiliser la lampe torche. Le problème est que vous êtes machot (ou abruti) et donc vous ne pouvez utiliser la lampe ET l'arme en même temps. Résultat des courses, vous allez devoir choisir entre naviguer à l'aveugle et prêt à tirer, ou éclairer votre chemin mais être à la merci des agresseurs potentiels (qui sont nombreux et tirent vite). Si l'idée de base est sympa et fonctionne bien au début (ca fout bien la trouille d'avancer dans le noir), le concept est bien trop répétitif et finit par lasser. A quand l'arme spéciale "Scotch" permettant d'arrimer la lampe à votre arme?Et coté technique ?
Forcément, après cette longue attente, coté technique c'est génial ! Il vous faudra bien sûr disposer d'une sacré machine pour profiter du jeu au maximum, disons au moins une carte graphique proche de l'ATI Radeon 9600 Pro (soit 256Mo de mémoire et la gestion de qq fonctionnalités DirectX9), 256Mo de Ram et un 2Ghz pour espérer jouer en 640x480 avec de bons détails. Visez le 4Ghz et 512Mo de Ram pour atteindre des résolutions plus hautes. Cependant, même en 640x480 antialiasé, c'est superbe. Le moteur graphique gère la physique (comme Far Cry et le prochain Half Life 2) même si elle ne parait pas très utile pour s'en sortir, en tout cas beaucoup moins que votre fidèle arme. Les développeurs se sont "amusés" à utiliser les dernières fonctionnalités de DirectX9 pour le plaisir des yeux (et le malheur de ceux qui ne pourront en profiter). Du coup, les effets de fumée et de chaleur 3D sont très impressionnants, ainsi les lumières volumiques et les divers effets de verre, reflets et autres. Lors de la visite des lieux, l'animation est fluide, elle l'est déjà moins lorsque des monstres vous attaquent en vous lançant des boules de feu aux graphismes et effets travaillés.
Coté musique et son, c'est là aussi réussi. Si la musique est inexistante (réalisme oblige), les sons d'ambiance sont extras ! Les marines crient dans votre émetteur radio lorsqu'ils se font tuer, les différents bruits de couloirs s'entendent et se localisent à la perfection (on sait maintenant se que ressent un aveugle), et les voix digitalisées sont d'une clareté et d'une qualité tout à fait honorables.
Coté technique c'est donc très bon, même si cela ne fait que rassembler ce qui s'est déjà plus ou moins vu ailleurs en terme de concept (design des environnements et couloirs, space marines, armes...). Un titre qui servira autant à vous faire peur qu'à vous faire raler de ne pas avoir la dernière grosse config à la mode.

La conclusion de

On l'attendais depuis plus d'un an, Doom 3 était censé révolutionner le genre. Bien que Doom 1 et 2 aient été les précurseurs des FPS (First Person Shooter), Doom 3 ne propose finalement que peu de nouveautés, mis à part son moteur graphique superbe. Le jeu en réseau a été totalement délaissé et fait office de bonus comparé au jeu solo à l'histoire et niveaux hyper-scénarisés qui met dans l'ambiance mais fait chuter la durée de vie et le plaisir à long terme. Un jeu à réserver aux grosses machines récentes et aux gens qui ne jouent pas particulièrement online.

Acheter Doom 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Doom 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Doom

En savoir plus sur l'oeuvre Doom