75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Rencontre avec… Guillaume Pladys (Dofus OST) !

Publié il y a 6 ans par Sylvain T.

À l’occasion de la sortie du second tome de la collection OST Dofus 2.0, nous avons rencontré le compositeur !

Pour fêter la sortie il y a quelques jours du tome 1 (Lux AEterna), ainsi que du tome 0 (L'Ame des Douze : Origines) en avril dernier, nous avons rencontré Guillaume Pladys, le compositeur, qui nous en a dit un peu plus sur sa façon de travailler et sur cette prestigieuse collection qui lance du même coup le label Ankama Music.

Note : Cette interview a été réalisée avant la sortie de Lux Aeterna et juste après celle du tome 0.

Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de mettre en place un projet comme celui-ci ?
La place allouée à la musique en jeu était restreinte -de l'ordre d'une quinzaine de MO pour une trentaine de musiques - et compressée au format mp3. Avec l'arrivée de DOFUS 2.0, nous nous sommes lâchés, ce qui m'a notamment permis de développer la B.O. du jeu. Ces limitations se ressentaient grandement au niveau de la composition. Le mp3 coupe par exemple les aiguës et les graves, on passait de 6 à 3 octaves ce qui avait pour conséquence de simplifier au maximum les compositions. Il ne faut pas oublier que la première OST datait de 2002, aux balbutiements de DOFUS. À l'époque, l'internet n'était pas celui qu'il est aujourd'hui, et il fallait donc faire face à cela. En 2010, disons que techniquement, en jeu et dans les outils de développements, on peut se permettre de sortir des choses musicalement intéressantes.

Dofus OST, c’est aussi l’occasion pour Ankama de lancer son label musical, que pouvez-vous nous dire là-dessus ?
Ankama Music, c'est le département qui est destiné à mettre en avant des musiques de genres différents. Au départ, l'idée était surtout de sortir les B.O. de Wakfu, Dofus, etc. Mais en cours de développement, nous avons pensé à l'utiliser afin de faire du développement artistique plus traditionnel grâce à un "sous-label" appelé HipHipHip, qui est plus dans une large  veine rock, folk, et qui s'intéresse à une scène indépendante. 6 sorties ont été faites en début d’année, avec du CD, du vinyle, et d’autres arrivent au prochain semestre !
Ankama a toujours pris un soin particulier à concevoir des éditions spéciales. Les gens aiment ce côté "relationnel" avec l'objet et il y a un vrai retour du vinyle. Il y a également un projet de label japonais... tout cela est en cours. Sur le côté économique d'un tel projet, bien sur qu'il est difficile de survivre, mais il y a des indé qui y arrivent. Le tout est d’avoir une proposition artistique forte et de savoir toucher ses publics (www.hiphiphip-label.com).

Cette première OST, qui comporte 13 titres, dispose donc d’une histoire, pouvez-vous nous en dire davantage ?
Dans le jeu, il y a 6 bardes, soit un barde par OST. Tous sont à la recherche de la partition à l’origine de la mélodie des 6 Dofus dans le monde d'Amakna et nous suivons les aventures de ces bardes à travers l’ensemble de l’OST. C'est comme si le joueur prenait le rôle du barde avec des couleurs orchestrales bien définies.

Comment avez-vous imaginé les différents morceaux pour qu’ils collent parfaitement à la nouvelle écrite dans le coffret ?
D'abord, je fais la musique. Car il faut coller à l'univers de DOFUS et après c'est le travail de Nicolas Devos. L’intérêt avant tout de ces éditions, ce sont les musiques. 6 bardes, 6 OST, 6 Dofus. L'histoire est ainsi brodée et lorsque l'on mettra côte à côte les nouvelles, il y aura un véritable conte avec beaucoup de second degré.

Y-a-t-il un morceau que vous préférez particulièrement ? Avez-vous des directives ou êtes-vous libre ?
J'aurais tendance à dire le premier morceau (L'Ame des Douze). Je les aime plus ou moins tous, même si ça fait prétentieux (rires). Je fais obligatoirement quelque chose qui me plait. Il y a aussi "Le Fouet d'Osamodas", fait avec du trombone. C'est très valorisant et c'est une demande des fans, il fallait trouver un point de départ et c'est en retrouvant mes sauvegardes des premières musiques que j'ai commencé ce projet. J'ai ensuite contacté le directeur du label qui a été emballé par le projet. Pourquoi un coffret ? Ceux que la musique du jeu intéresse, c'est un public pour lequel les musiques en téléchargement importent peu. J'ai une totale liberté, une vision d'ensemble. En ce moment, je travaille sur le tome 1, et je n'ai aucune contrainte.

Comme à chaque fois, Ankama a développé un coffret spécialement destiné aux fans, on peut d’ailleurs y découvrir un recueil de partitions, un bonus peu commun dans une OST…
C'est suite à la demande des joueurs. Certaines personnes souhaitaient rejouer des thèmes. On voyait de temps en temps revenir quelques mélodies, et en tombant dessus par hasard, j'en ai fait la demande auprès des joueurs et il y avait des gens très intéressés. Ça aurait pu être un objet à part, mais il fait partie intégrante du coffret. Quand on regarde la partition, on peut voir qu'il y a plusieurs lignes pour que plusieurs instruments puissent la jouer facilement : un quatuor de flutes, ou encore un piano.

5 « tomes » sont prévus, que pouvez-vous nous dire sur la suite des évènements ? Comment va se développer l’histoire musicale ?
L'histoire des OST va faire le lien entre le jeu Dofus, et le jeu Wakfu. Musicalement, on aura une "couleur" pour chaque album. Le tome 1, qui est sorti le 30 Juin dernier, est par exemple plus lumineux. Au fur et à mesure, ça va être en quelque sorte une descente aux enfers due au chaos que l'on peut voir dans Wakfu. Les sorties se feront tous les 3 à 4 mois, je prends les thèmes en jeu, et les réorchestrent en symphonique par la suite. Pour la suite, le tome 2 sera nettement plus sombre, notamment pour montrer que deux "couleurs" s'affronteront, tandis que le tome 3 s'intéressera aux guerres qui découleront des premiers évènements de l'OST. Le tome 4 se concentrera, lui,  sur les thèmes des villes et villages, ainsi que des intérieurs et enfin le tome 5 -qui sera donc le plus sombre-, introduira Wakfu et son histoire avec toutefois une nuance d'espoir pour la suite.

Peut-on imaginer un tel recueil pour Wakfu ou pour d’autres licences d'Ankama ? On pense notamment à Mutafukaz ou bien Freak’s Squeele…
Pour Wakfu oui, c'est évident. Ce sont des projets intéressants à développer selon l'accueil du public bien sûr. Nous retravaillerons le modèle déjà existant pour éviter la répétition.
Pour d’autres projets, Ankama Music travaille d’ores et déjà sur des BO !
www.ankama-music.com pour vous tenir informés !

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »