75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

SFU à la GenCon 2006

Publié il y a 10 ans par Nicolas L.

La grande messe ludique a bien eu lieu!


GEN CON ! Le mot magique qui sonne comme un ultime appel au sein du milieu des ‘’hardcore gamers’’.
Pour la première fois de sa longue histoire (les années 60), cette manifestation avait lieu en France, grâce à la glorieuse initiative des maisons d’édition et de distribution Asmodée et UbIK-Millenium. Le challenge était de taille et son succès ne paraissait pas certains aux yeux des plus septiques – parmi lesquels figurent un bon nombre de professionnels... Un manque de confiance venant de l’état jugé précaire dans lequel se trouve le hobby français. Et au final, on peut dire que les anxieux se sont inquiétés pour pas grand-chose, car s’il y a bien une sensation qui est ressortie tout au cours de cette extraordinaire messe ludique, c’est qu’il y a encore de l’espoir, et encore bien plus, vu l’engouement constaté.
La Gen Con s’est déroulée sur trois jours, porte de Charenton, dans le sud-est de Paris. La première surprise vient des locaux, étroits mais diablement confortables et très bien agencés (malgré une chaleur tenace qui faisait parfois flotter dans l’air des senteurs… disons, viriles), les espaces de jeux étant bien délimités avec des petits îlots ludiques qui furent créés en rapport avec la discipline concernée.
De nombreuses compétitions étaient organisées, en photo: Dungeon Twister, Heroclix, Mechwarrior

Durant ces journées, les nombreux visiteurs et joueurs pouvaient participer à des compétitions sur leurs jeux favoris (les plus prestigieuses étant le Trophée Mana Rouge sur la règle Magic, et un imposant tournoi de Dungeon Twister) qui comprenaient toutes les disciplines, exceptés les jeux vidéo (excellente initiative) et les wargames historiques (avec ou sans figurines) – une dernière décision qui m’a un peu surpris. En effet, dans la catégorie wargame, seul l’excellent jeu grand public Memoir’ 44 était là (le fait qu’il soit distribué en France par Asmodée n’y étant bien entendu pas étranger).
Beaucoup de monde, et de tous les ages

Heureusement, les activités ne se concentraient pas uniquement sur l’aspect compétition, car de nombreux créateurs, d’une grande disponibilité, étaient présents pour présenter leurs bébés et organiser des démonstrations (avec une bonne quantité de protos, comme les intéressants Eolis et Rattlesnake City), et un grand nombre de parties de jeux de rôle furent organisées. Les rôlistes se sont vus d’ailleurs attribuer des salles isolées du brouhaha de la foule dans des locaux jouxtant la manifestation (encore une excellente initiative). De plus, le secteur ‘’boutique’’ était bien représenté avec un grand nombre de points de vente présentant des produits de plus en plus luxueux. Histoire de mettre à mal les portefeuilles des joueurs atteint de ‘’collectionnite’’ aiguë, même les mieux garnis. Enfin, quelques associations (le GROG, le Grimoire, la Ludo…) avaient déposé leurs bagages au sein de stands qui leur étaient dédiés et proposaient de nombreuses parties d’initiation sur des aussi diverses que D&D 3.5, Heroscape ou Diplomacy, parmi de nombreuses autres…
Les stands de l’œuf Cube, Millennium et 7eme Cercle

Les stands d’Oriflam, d’Asmodée et de Starplayer

Une des autres satisfactions de cette convention vient de la constatation que l’amalgame entre ces joueurs venus de tant d’horizons différents fut particulièrement harmonieux, dans le pur esprit ludique que souhaitait fortement le propriétaire de la Gen Con, Peter Adkison (qui était présent sur les lieux). On a ainsi vu les rôlistes côtoyer des joueurs de Magic, eux-mêmes mélangés avec des wargamers ou des joueurs de jeux de plateau, le tout dans la plus grande convivialité et une ambiance vraiment détendue et bonne enfant. Une décontraction venue en partie de cette impeccable organisation – hormis une panne de sandwiches le premier jour et l’impossibilité pour les visiteurs de sortir temporairement du site sans devoir repayer sa place pour y re-rentrer (un système de tampon aurait été le bienvenu).
1:Wedge et Requiem, 2:Wedge et Bastable, 3: mais où cache Han Maximus?

Bien sur, SFU y était, dont votre serviteur. Une occasion idéale, nous qui débarquons un peu dans l’univers ludique, de prendre la température du milieu, de réaliser quelques entretiens qui seront prochainement mis en ligne, et d’effectuer quelques tests sur les nouveautés présentées pour la première fois au public, très nombreux. A ce sujet, voici la liste des interviews qui seront prochainement mise en ligne sur SFU :
- Stéphane ‘’Alias’’ Gallay, concepteur de Tigres Volants (2d sans Face)
- Julien Blondel, créateur de règles et illustrateur, concepteur de Vermine (7ème cercle)
- Vanina ‘’Neko’’ et Florent, responsables de la société 7ème cercle.
-Léonidas Vesperini, journaliste et créateur de jeu, rédacteur en chef du magazine Mana Rouge.
- Pascal Bernard, créateur de jeu, qui présentait un très prometteur Eolis, pirates des vents, ainsi que Renaissance.
- Théophile Monnier, journaliste et rédacteur en chef du magazine Cyber Stratege.
1:Pascal Bernard, 2:Léonidas Vespérini, 3: Stéphane Gallay

Du coté des jeux présentés, voici les différents jeux que l’équipe de SFU a pu tester et qui se verront très rapidement dotés d’une chronique :
Jeux de plateau
- Les morts aux trousses (7ème cercle), le coup de cœur de SFU
- London 1888 (7ème cercle)
- Brillance (Oriflam)
- Du Balai ! (Asmodée), le jeu préféré de Wedge 3D ?
- Memoir’ 44 (Days of Wonder)
Wargames a figurines fantastiques
- Hordes (Millennium)
- Warmachine (Millennium)
Jeux de cartes (et autres) à collectionner
- Appel de Cthulhu (Millennium)
- Le Trône de Fer (Millennium)
- Pirates of the Spanish Main (Wizkids)
Jeux de rôle
- Exil (UbIK)
- AmnesYa 2k51 (UbIK)
- Les royaumes d'acier(UbIK)
- Tigres Volants (2d sans Face)
- Vermine (7ème Cercle)
Comme vous pouvez le constater, le week-end fut bien chargé !
Quelques photos des jeux présents à la Gen Con Paris
1:Magic, 2:London 1888, 3: Des morts aux trousses

1:Zombies, 2:Warhammer 40K, 3: Heroclix

1:Battlestar Galactica, 2:Full Metal Planet, 3: Renaissance

Le Grandeur Nature était également présent

Il n’y a plus qu’une seule chose à déclarer : vive la Gen Con Paris 2007 !



Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »