75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Séance interdite : le meilleur du cinéma fantastique

Publié il y a 11 ans par Jean-André

Nouveau rendez-vous de qualité sur la chaîne cryptée!

A partir du 27 Janvier , nouveau rendez-vous hebdomadaire sur CANAL+ qui prendra sa place le vendredi en deuxième partie de soirée, la séance interdite, présentée par Yannick Dahan, spécialiste du genre, se consacre au meilleur du cinéma fantastique et d'épouvante d'aujourd'hui.
L'émission sera agrémentée par diverses projections : ainsi, les abonnés de la chaîne cryptée pourront se delecter hebdomadairement avec deux productions fantastiques ( avec Arac Attack et L'armée des Morts lors de la première de l'émission ) suivi d'un reportage consacré aux réalisateurs du genre( pour la première avec Eli Roth (Cabin Fever, ou encore le terrifiant Hostel), Alexandre Aja (La colline a des yeux), Lucky McKee ( Masters of horror), Neil Marshall (Descent), Guillermo Del Toro (Blade)ou encore Zack Snyder (L'armée des morts diffusé cette même soirée).
Interview de Yannick Dahan (source : Canalplus.fr )
Parlez-nous de ce nouveau rendez-vous ?
Chaque vendredi soir en deuxième partie de soirée, je présenterai ce nouveau rendez-vous sur le cinéma de genre, surtout fantastique. A chaque SÉANCE INTERDITE, son film fantastique - hormis la SOIRÉE INTERDITE du 27 janvier, dans laquelle plusieurs programmes axés sur l’horreur se succéderont exceptionnellement dès 20H50 – présenté avec humour et militantisme.
Comment présenterez-vous cette SÉANCE INTERDITE ?
L’idée est de montrer que l’on peut très bien mêler l’expertise à l’amusement. Toute forme de consensus étant bannie d’office, je souhaite apporter de l’information inédite, replacer l’oeuvre dans son contexte en évitant scrupuleusement la langue de bois. Tout cela se passera dans un décor surprenant, ressemblant à ces caves miteuses que l’on retrouve dans de nombreux films d’horreur.
Pourquoi ce choix du cinéma de genre, et en particulier du fantastique ?
Mon travail depuis quinze ans, tel que je le conçois, consiste à réhabiliter des films injustement qualifiés de série Z ou de série B. A tous les cinéphiles hautains et élitistes, il faut répondre que le cinéma de genre a fait naître des réalisateurs formidables, à l’image de Peter Jackson. Certes, il s’agit d’un cinéma de masse, mais il a permis l’évolution du septième art, bien plus que les oeuvres dites d’auteurs, filmées dans des chambres à coucher.
On souhaite bien evidemment de la réussite pour cette émission.

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »