10 films d'horreur ou de science-fiction qui se passent pendant la soirée d'Halloween

Publié il y a 11 mois par Vincent L.

10 films d'horreur ou de science-fiction qui se passent pendant la soirée d'Halloween : Des idées pour revisiter la soirée d'Halloween avec un bon film

Des idées pour revisiter la soirée d'Halloween avec un bon film

This is Halloween, this is Halloween... Et si, entre deux bonbons et deux costumes vous cherchez quelques bons petits films à regarder, voici une sélection de dix longs-métrages se déroulant pendant la fête d'Halloween. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, non, il n'y a pas que des films d'horreur.

Vous voulez un film de trouille ?

Halloween, la nuit des masques
Halloween, la nuit des masques

Haddonfield, petite ville de l'Illinois, le soir d'Halloween. Un jeune garçon, Michael Myers, revêtu d'un masque, assassine sauvagement sa soeur... 20 ans plus tard, Michael, sous la responsabilité du Dr Loomis, n'a pas prononcé une parole. Il parvient à s'échapper et revient à Haddonfield, la veille d'Halloween. Myers commence à tourner autour de Laurie Strode, une jeune baby sitter, et de ses amies. Pendant ce temps, Loomis recherche désespérement Michael, persuadé que celui-ci va tuer à nouveau...

L'avis de Scifi-Universe : Halloween, la nuit des masques, est un film culte fait par le maître du fantastique : John Carpenter. Malgré son statut de film de série B et sa durée de tournage extrêmement rapide, il est aujourd'hui considéré comme le film fantastique de référence.

 

Vous voulez un film d'animation ?

L'étrange noël de Monsieur Jack
L'étrange noël de Monsieur Jack

Jack Skellington, un épouvantail squelettique surnommé « le Roi des citrouilles », vit dans la ville d'Halloween. En tant que maître de l'épouvante, Jack occupe ses journées à préparer la prochaine fête d'Halloween. Mais le terrible épouvantail, lassé de cette vie répétitive et monotone, décide de partir. C'est alors qu'il découvre la ville de Noël. Après cette aventure, il revient chez lui, avec une idée originale en tête : et si cette année, c'étaient les habitants de la ville d'Halloween qui allaient fêter Noël ?

L'avis de Scifi-Universe : Tim Burton a su combiner l’art de l’animation, de la comédie musicale avec un saupoudrage de merveilleux des plus inventifs. Grâce à L’étrange Noël de Monsieur Jack, notre imagination s’ouvre et nous amène dans une autre dimension. On reste captif de son monde et on aimerait même y vivre. C’est dire !! Ce film frôle tellement la perfection qu’on en reste scotché à chaque fois. Petit et grand !!

 

Vous voulez un film étrange ?

Donnie Darko
Donnie Darko

1988. Donnie Darko, 16 ans, habite une maison cossue d'une banlieue tranquille aux côtés de ses parents, Rose et Eddie, et de ses soeurs, Elizabeth, son aînée, et Samantha, la cadette. Mais, malgré son environnement rassurant, Donnie est un adolescent perturbé à l'imagination fertile. Ce qui lui vaut de suivre une psychanalyse avec le docteur Lilian Thurman. Il a pour ami Frank, un étrange et inquiétant personnage portant un masque de lapin bleu, que lui seul peut voir et entendre. Une nuit, ce dernier l'attire dans le jardin et lui annonce qu'il ne reste plus que vingt-huit jours avant la fin du monde. Au même moment, un réacteur d'avion tombé du ciel fracasse la chambre de Donnie...

L'avis de Scifi-Universe : Donnie Darko est un film à voir et revoir, car une fois le dénouement passé, on ne peut s'empêcher de le revoir en y recherchant les détails à côté desquels on était passé. Chaque scène comporte des indices qui peuvent nous aiguiller à deviner cette fin. C'est pourquoi Donnie Darko est un film au scenario et à l'intrigue brillant, avec des acteurs attachants dont la performance est surprenante. A voir d'urgence !

 

Vous voulez une curiosité ?

Le démon d'Halloween
Le démon d'Halloween

Lors de vacances à la campagne, une bande d'adolescents renverse et tue le fils d'Ed Harley. Assoiffé de vengeance, celui-ci décide de trouver la sorcière de la région afin qu'elle libère un démon aux trousses des criminels qui ont tués son fils. La vieille femme ramène alors à la vie le démon "Pumpkinhead". Celui-ci se met immédiatement sur les traces des adolescents réfugiés dans une maison isolée...

L'avis de Scifi-Universe : Stan Winston est avant tout connu commele génie qui a fait les effets spéciaux de Terminator, Predator, Jurassic Park ou Edward aux Mains d'Argent. Il s'est également essayé à la réalisation avec ce film. Bancal, inégal et par bien des aspect peu abouti, Le démon d'Halloween fait malgré tout preuve de grandes qualités formelles (notamment en terme de visuel ou d'effets spéciaux) qui méritent encore le coup d'oeil plus de quinze ans après sa sortie.

 

Vous voulez un film familial ?

E.T., l'extra-terrestre
E.T., l'extra-terrestre

Venu sur Terre pour une mission d’exploration, un extra-terrestre est oublié par les siens. A la recherche d'un refuge pour échapper à l'armée qui le traque, E.T. se retrouve dans la cour d'un pavillon de banlieue où il est bientôt découvert par un jeune garçon de dix ans, Elliot, qui lui installe un abri...

L'avis de Scifi-Universe : On peut trouver le film mièvre, simpliste, se basant sur les tribulations d'un extraterrestre ridicule et d'un morveux énervant. Et on aurait bien tort : E.T. c'est aussi cela, bien sûr, mais c'est loin de n'être que cela. E.T., c'est avant tout un film sur la tolérance et l'amour, au-delà des différences. Pour une fois, l'"étranger", ce n'est pas ce monstre hideux qui nous envahit insidieusement et dont l'existence même constitue une menace. Ici, il ne s'agit pas de faire exploser sa soucoupe volante, ni de le renvoyer en charter à grands coups de pieds aux fesses. L'"alien" par excellence (au sens étymologique, à savoir l'"étranger") est au contraire un être sensible, attendrissant, propre à inspirer plus de curiosité que de rejet, plus d'amour que de haine. Ainsi, le film est avant tout un conte profondément humaniste, et c'est ainsi qu'il faut le prendre.
 

 

Vous voulez une adaptation de comics ?

The Crow
The Crow

Eric Draven est amoureux fou de Shelly Webster. La veille de leur mariage, ils sont sauvagement assassinés. Un an plus tard, un corbeau le ramène à la vie, au coeur d'une ville plongée dans les ténèbres. Eric va se laisser conduire là où sa vengeance l'appelle. Pour que justice soit faite. Pour l'amour de Shelly.

L'avis de Scifi-Universe : The Crow est un ovni cinématographique qui utilisa, à une époque où ce n'était pas la norme, une mise en scène « clipesque ». Mise en scène inventive, casting bien pensé et univers très solide sont au programme de ce film devenu culte pour toute une génération.

 

Vous voulez un revival années 80 ?

La Nuit des Démons
La Nuit des Démons

Angela organise une fête d'Halloween dans une maison funéraire abandonnée. Plusieurs personnes sont invitées et la soirée s'annonce amusante. Lorsqu'ils décident de communiquer avec les esprits, un démon prend possession du corps d'Angela...

L'avis de Scifi-Universe : Si La nuit des démons n’a pas marqué les mémoires des cinéphiles français, il n’en est pas pour autant le film d’horreur le moins intéressant de la période. En effet, Kevin Tenney nous propose là une série B assez bien réalisée, dotée de quelques séquences aujourd’hui cultes et riches en effets spéciaux bien gore et plutôt divertissants. La présence de Linnea Quigley est également un atout, la comédienne n’hésitant jamais à aller "au fond des choses" en manière de cinéma de genre. A revoir avec plaisir.

 

Vous voulez un conte sur l'adolescence ?

Ginger Snaps
Ginger Snaps

Ginger est une jeune fille de seize ans, énergique et forte. Mais au début du mois d'octobre, une nuit de pleine lune, elle se fait mordre par un loup-garou. Les jours suivants, de grands changements apparaissent chez Ginger, aussi bien au niveau mental que physique. Sa petite soeur Brigitte, 15 ans, est très inquiète et décide, avec l'aide de Sam, de trouver un remède. D'autant plus qu'une pleine lune et Halloween approchent...

L'avis de Scifi-Universe : Ginger Snaps fait plaisir à voir. Il fait partie de ces rares films dont on n’attend pas forcément grand-chose et qui surprennent par leur créativité. Ginger Snaps peut même se targuer d’être parmi les films les plus ingénieux et les plus réussies sur la lycanthropie. Un budget pas forcément énorme, des transformations très loin de rivaliser avec le Loup-garou de Londres, mais Ginger Snaps fait preuve d’une grande ingéniosité et d’une très belle atmosphère.

 

Vous voulez un bon gros navet ?

Au service de satan
Au service de satan

Douglas Whooly est un jeune garçon dingue de jeux vidéo. Le jour d'Halloween, il décide d'endosser le costume du héro de son jeu favori, le Satan's Little Helper, dont le but consiste à aider Satan à répandre le Mal sur Terre. Alors qu'il collecte des friandises dans son quartier, il croise sur sa route un homme déquisé en Satan. Ravi de cette rencontre inespérée, le jeune Douglas va lui proposer ses services...

L'avis de Scifi-Universe : Au Service de Satan part d’une idée de base plutôt originale et met en scène un tueur assez charismatique, mais le film tarde trop à se fixer un style pour réellement convaincre. Le manque de crédibilité des personnages est aussi l’un des gros points noirs de ce film qui essaie d’enchaîner des séquences drôles qui ne le sont que rarement et qui manque aussi particulièrement d’effets chocs. Une œuvre qui fut loin de m’enthousiasmer…
 

 

Vous voulez un film pas fantastique ?

Un monde parfait
Un monde parfait

En 1963, deux évadés de la prison d'Huntsville, Butch Haynes et Terry Pugh cavalent dans le Texas après avoir enlevé un jeune garçon, Phillip, dont la maman est témoin de Jéhovah. Des liens, père-fils, vont naître entre Butch et l'enfant. Un groupe formé, entre autres, de Red Garnett, un Texas Ranger d'expérience et d'une jeune criminologue se lance à leur poursuite.

L'avis de Scifi-Universe : Oeuvre phare de la filmographie de Clint Eastwood, Un Monde Parfait propose une belle histoire, à la fois simple et prenante, impeccablement interprétée par des comédiens investis. Un incontournable, à découvrir sans hésiter si ce n'est pas déjà fait !

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »