75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Quels sont les dix meilleurs remakes pour la rédaction de SFU ?

Publié il y a 4 ans par Vincent L.

Les dix remakes les mieux notés sur le site...

Total Recall Mémoires Programmées est dans les salles depuis hier (lire la critique ICI). L'occasion de se pencher sur cette vague de remakes, et de se demander quels sont les meilleurs à être jamais sortis. Verdict : il en existe de vrais bons.

 

10-Maniac, de Franck Khalfoun
Film original : Maniac, de William Lustig

Maniac 2012 s'inscrit donc dans la petite liste des remakes réussis, même si son approche ne fera pas l'unanimité. Le pari semblait difficile, pourtant une fois de plus Alexandre Aja et Grégory Levasseur semblent avoir réussi à nous offrir une perspective toute nouvelle à partir d'un même sujet. En confiant la mise en scène à Franck Khalfoun, ils lui permettent même de signer son film le plus convaincant. Bon quelques choix peuvent sembler parfois discutables ou maladroits, mais le film marque et certaines séquences dégagent une puissance macabre qui n'a rien à envier à l'original. Avé Maria ! Note moyenne : 7/10

Lire les critiques du film.

 

 

09-La Momie, de Stephen Sommers
Film original : La Momie, de Karl Freund

Mais bon, ne cachons pas notre plaisir pour autant. La Momie est un film enlevé, jouissif et drôle. Que demander de plus ? Note moyenne : 7,2/10

Lire les critiques du film.

 

 

08 Ex-aequo-Solaris, de Steven Soderbergh
Film original : Solaris, de Andrei Tarkovski

Les amateurs de réflexions et de spiritualités et d’univers étranges seront comblés avec ce film, les autres vont devoir passer leur chemin car, ici pas d’action, pas de montage clip, pas d’horreur à la façon Alien, mais une atmosphère oppressante remplie de philosophie et d’idée. Ennuyeux ou captivant ce film ne laissera pas indifférent et les avis seront donc partagés. Note moyenne : 7,5/10

Lire les critiques du film.

 

 

08 Ex-aequo-Outland, de Peter Hyams
Film original : High Noon, de Fred Zinnemann

Bien que le film soit (forcément) daté, sa vision futuriste reste elle aussi tout à fait crédible. Préfigurant les environnements cyberpunk, il donne à voir une vie déprimante dans une station sale et dangereuse, dominée par une corporation toute puissante et forcément cynique. Cet aspect réaliste (qu'on imagine issu d'Alien) crédibilise une histoire par ailleurs très classique et sans réelle surprise. Note moyenne : 7,5/10

Lire les critiques du film.

 

 

07-La Mouche, de David Cronenberg
Film original : La Mouche noire, de George Langelaan

La Mouche est peut-être le film les plus connu de David Cronenberg. Cela n'est pas surprenant car, s'il n'est certainement pas le meilleur, il est assurément celui qui expose le mieux les obsessions du cinéaste tout en restant dans le registre du cinéma de science-fiction populaire. Dotés d'effets spéciaux excellents, appuyés par une interprétation solide du duo glamour Jeff Goldlum / Geena Davis, cette oeuvre à la fois horrifique et sentimentale est apte à satisfaire tous les publics. Et c'est certainement ce qui fait sa force. Un classique du cinéma fantastique des années 80. Note moyenne : 7,9/10

Lire les critiques du film.

 

 

06-King Kong, de Peter Jackson
Film original : Le Fils de Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack

Alors, est-ce que ce Kong est meilleur que l’original ? Je n’irais pas jusqu’à dire que oui, mais je pense que s’il était parmi nous, Merian Cooper aurait aimé réaliser ce film. Bien évidemment, il est plus facile de passer après – même si l’ont en vient, immanquablement, à subir par conséquence une comparaison péjorative – mais le film de Jackson est tellement pétri de qualité, d’innovation et de magie qu’il serait vraiment injuste de ne pas le juger pour ce qu’il est, intrinsèquement parlant ; un très grand film d’aventure. Note moyenne : 8,1/10

Lire les critiques du film.

 

 

05-Piranha 3D, d'Alexandre Aja
Film original : Piranhas, de Joe Dante

Piranha 3D est une vraie réussite. Certes l’histoire n’est pas faramineuse, mais le métrage d’Aja est l’exemple typique du film que l’on a envie de revoir à peine sorti de la salle et, surtout, que l’on aura envie de visionner à chaque début d’été… sans pour autant s’en lasser. L’affiche n’est pas menteuse : il y a de l’eau, du sexe et beaucoup de sang !Note moyenne : 8,5/10

Lire les critiques du film.

 

 

04-La colline a des yeux, d'Alexandre Aja
Film original : La colline a des yeux, de Wes Craven

En conclusion, je dirais que La Colline a des Yeux atteint parfaitement ses objectifs, tout en restant limité par les frontières de ce genre ultra balisé. Cela empêche le film de devenir vraiment une œuvre à part entière, mais son traitement est si efficace qu’il est le film de série B le plus réjouissant qu’il est été donné de voir depuis longtemps. Plus réussi en tout cas que Wolf Creek et Reeker, ses concurrents du moment. Alors, La Colline a des Yeux, le remake de l’année 2006 ? Peut-être… Note moyenne : 8,6/10

Lire les critiques du film.

 

 

03-L'invasion des profanateurs, de Philip Kaufman
Film original : L'invasion des profanateurs de sépultures de Don Siegel

Cinq ans après Soleil Vert, revoila la SF 70's en grande forme, dénoncant tous les excès et problèmes communs aux grandes villes. Les extra-terrestes (représentés d'abord par des plantes) prennent possession des personnes. Les possédés sont alors reconnaissable par leur absence d'émotions et de sentiments. Kauffman fait echo au fameux credo "metro,boulot,dodo", il illustre par ailleurs les difficultés d'expression et de communication propres au monde moderne. Note moyenne : 8,7/10

Lire les critiques du film.

 

 

02-L'armée des 12 singes, de Terry Gilliam
Film original : La Jetée, de Chris Marker

Le film psychédélique et foncièrement crade de Terry Gilliam fait vivre au spectateur une vraie expérience... quand tout le monde se perd, c'est l'intensité de l'action et l'excellence des acteurs qui surnage. Note moyenne : 9,2/10

Lire les critiques du film.

 

 

01-The Thing, de John Carpenter
Film original : La Chose d'un autre monde, de Christian Niby

The Thing est un film énorme, intelligent, traumatisant et doté d’effets spéciaux hors normes pour l’époque. Avec ce remake, John Carpenter pose les bases d’un nouveau cinéma horrifique, qui mêlange les techniques du slasher survival des années 80, la science fiction parano des années 50, et un aspect psychologique très prononcé. A mon humble avis, il peut être considéré comme l’équivalent d’Alien pour les années 80.Note moyenne : 9,7/10

Lire les critiques du film.

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • on pourrait y ajouter:vanilla sky(ouvre les yeux),la planete des singes(wyatt).
    krypton, le 16 août 2012 17:49
  • Pour La planète des singes ce n'est pas du tout un remake, celui de Burton par contre, en est bien un, pas terrible soit dit en passant ^^
    Manu2853, le 16 août 2012 20:48
  • _Je vous trouve très gentil envers le piranha... la première heure peut-être et encore....
    Pour moi, même si la technique est de son coté, niveau fond et forme, on est loin du compte.
    (quelqu'un a juste complètement oublié d'écrire, et de filmer, la séquence finale, le climax du film!)
    _Quand a la planète des singes...le temps n'est pas a sont avantage (la technique y étant, elle aussi, très respectable).
    thierry, le 17 août 2012 00:12
  • OK pour King Kong, il surpasse les autres versions sur toute la ligne.
    yuhio, le 20 août 2012 15:14