Esteren Tour au Musée de l'Education : pourquoi ?

Le coordinateur de la gamme Esteren répond à nos questions...

La semaine prochaine, l'Esteren Tour passera par le Musée de l'Education de Rouen pour une table ronde autour du jeu de rôle. Un évènement qui réunira universitaires et concepteurs de jeu pour un débat qui s'annonce intéressant. Le coordinateur de la gamme des Ombres d'Esteren, Nelyhann, répond à quelques questions pour nous expliquer la philosophie de cet évènement.

SFU : Comment est né le projet ?

Nelyhann :
Le projet est né suite à la thèse d’Antoine Dauphragne sur « L’Histoire dans les jeux de rôles ». La directrice de cette thèse, le professeur Annie Renonciat, m’a alors contacté pour organiser une table ronde autour de cette thématique. Initialement, l’objectif était de pouvoir témoigner de la manière dont, dans l’univers Ombres d'Esteren, nous nous étions servis de l’histoire pour construire un jeu de rôle. Très rapidement, nous avons envisagé d’enrichir le débat en impliquant d’autres intervenants. J’ai pu lui suggérer d’inviter Olivier Sanfilippo, l’un de nos illustrateurs, qui est également historien, ou Jérôme Larré, dont je connaissais le travail sur le Japon médiéval au travers de son jeu Tenga.

 

SFU : Qui seront les intervenants ?

Nelyhann : Alors, il y aura : Olivier Caïra (co-directeur de Jouer avec l’Histoire), Antoine Dauphragne (l’auteur de la thèse sur L’Histoire dans les jeux de rôles), Jérôme Larré (auteur de Tenga, co-directeur de Jouer avec l’histoire), Olivier Sanfilippo (illustrateur des Ombres d'Esteren et de Tenga), Laurent Trémel (auteur de Jeux de rôles, jeux vidéo, multimedia) et moi-même.

 

SFU : A qui s'adresse cette table ronde ?

Nelyhann : À tous ! L’entrée est libre et nous espérons qu’un tel événement contribuera à faire découvrir le jeu de rôle. Certes, il s’agit de livres de jeux mais le travail de documentation, les exigences en termes de qualité d’écriture sont très grandes. Pour les habitués, ce sera l’occasion de discuter avec les auteurs de jeux et quelques spécialistes de ce sujet.

À titre personnel, je suis très content que cet événement existe car c’est aussi une reconnaissance pour nos créations. Nous écrivons des livres et voir le jeu de rôle entrer dans un musée (la table ronde aura lieu au Musée national de l’Éducation à Rouen) est très symbolique. C’est aussi l’occasion de se rendre compte que des universitaires et des intellectuels s’intéressent à ce média et que des travaux de recherche ont lieu sur ce sujet.

 

SFU : Pourquoi une table ronde dans l'Esteren Tour ?

Nelyhann : L’Esteren Tour dure depuis deux années maintenant. En 2011, nous avons fait une trentaine de dates dans toute la France. Plus le temps passe, et plus nos interventions se diversifient. Cette table ronde est une première pour nous, elle a lieu grâce à l’intérêt d’un professeur des universités pour notre travail. Nous espérons que c’est le début d’une belle série !

Tags : Salons, colloques, dédicaces et conférences, Les ombres d'Esteren

Partagez ce contenu s'il vous a intéressé
Article de Vincent L. | 3 décembre 2011 | 11:30

Lien permanent :
http://www.scifi-universe.com/actualites/11496/esteren-tour-au-musee-de-l-education-pourquoi

Donnez votre avis

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • Bravo !

    Moi qui joue depuis 1986 et qui suis prof en collège, je ne peux qu'applaudir à cette initiative !
    dreck13, le 3 décembre 2011 20:01
  • L'album de l'événement est en ligne : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10150415669977621.354023.257938482620&type=3
    Esteren, le 11 décembre 2011 13:39