75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

La saga de Mme. Atomos - T1 [2006]
Staff (1)75
Membres (0)-
Impatience Bientôt

« M. Maxwell, vous allez mourir lentement, et vous pourrez vous voir mourir ! Vos muscles sont déjà morts. Bientôt, vos nerfs le seront, puis, votre sang se coagulera dans vos veines. Votre coeur cessera de battre, mais pendant quelques secondes, votre cerveau fonctionnera encore. Ces quelques secondes seront horribles, M. Maxwell, horribles ! »
Hiroshima. Nagasaki. Avec les compliments de Mme. Atomos.
L'Amérique tremble quand résonnent ces paroles lourdes de menace ! Car la terrible Mme. Atomos est bien décidée à venger sa famille et les morts des deux villes sacrifiées à l'holocauste nucléaire. Seuls obstacles à son démoniaque combat: Smith Beffort du FBI et Yosho Akamatsu des Services Secrets Japonais. Mais la terrible japonaise ne recule devant aucune atrocité pour détruire les Etats-Unis : zombies radioactifs, araignées mutantes, rayons de la mort, spores indestructibles... son génie maléfique met le pays à feu et à sang!
Pour commander ce roman il vous suffit de vous rendre sur le site de Rivière Blanche.

Critiques du staff de La saga de Mme. Atomos - T1

Casting de La saga de Mme. Atomos - T1

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de La saga de Mme. Atomos - T1

Acheter La saga de Mme. Atomos - T1 en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Informations complémentaires sur La saga de Mme. Atomos - T1

  • Titre (France) : La saga de Mme. Atomos - T1
  • Date de sortie officielle (France) : 6 mars 2006