75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Starman ► Critiques & avis sur le film

Critiques du staff sur le film Starman

Les critiques de nos experts et passionnés.

Donnez votre avis sur le film Starman

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 90

    Suite à l'échec au box office du génial The Thing, John Carpenter proposait sa version du cultissime E.T. ayant cassé la baraque la même année que ce dernier. L'histoire du film repose sur le même principe que le succès de Steven Spielberg, à savoir les aventures d'un extra-terrestre échoué sur terre et qui tente de retrouver les siens malgré l'hostilité de la race humaine. La principale différence avec E.T. vient du fait que l'extra-terrestre prend ici les traits d'un homme décédé et embarque avec lui la veuve éplorée de ce dernier. John Carpenter a le bon goût de ne jamais sombrer dans le pathos et le jeu tout en retenue de la charmante Karen Allen y est pour beaucoup. En outre la mise en scène se montre toujours efficace d'autant que les effets spéciaux ont plutôt bien vieilli et restent tout à fait convaincants de nos jours. Enfin la principale force du film vient de la grande complicité entre Jeff Bridges et Karen Allen, une sincérité qui fait que l'on adhère totalement à l'histoire et que l'émotion nous gagne ostensiblement à mesure que le film avance jusqu'à un dénouement simple et touchant. Starman est un film à l'image de son époque, simple, généreux et émouvant et rejoint d'autres classiques des années 80 comme E.T. ou Cocoon au panthéon du cinéma fantastique. Respect au maître John Carpenter.
    G7K
    le 27 avril 2019 15h05

1 seul avis est disponible pour une moyenne générale de sur 100.