75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Quand la science-fiction rencontre la "Japanimation" > Présentation, définition et histoire

Définition

Le terme manga veut dire à l'origine "Images dérisoires". Le sens concret de cette image est d'aller droit au but afin d'être comprise par tout le monde.

Un peu d'histoire...

Au XVIème siècle les livres et reliques japonaises ont été influencées par les oeuvres bouddhistes et chinoises, qui illustraient les superstitions, l'astrologie et le mystère. Du XVIIème au XIXème siècle apparaissent les Ukiyohe (nature ephémère de la vie) qui montraient la misère des peuples. Dès l'ère Edo, l'érotisme commence à apparaitre en répondant aux demandes populaires. Au XIème siècle, les Tobayohe, dessins d'un genre satirique, ont été crées par le moine Toba Sojo. Ces représentations mettaient en scène des animaux regroupés dans des actions ou des attitudes humaines, à la manière des fables de La Fontaine. Au XIIème siècle Emakimono, manuscrits faits de textes et de dessins. Ces rouleaux de peinture narrative décrivaient des scènes de société à vocation socio-historique et leur découpage était presque cinématographique. Leur longueur était telle que le spectateur ne pouvait en découvrir le récit dans son ensemble et ne s'attachait alors qu'au présent, notion fondamentale dans la relation au temps chez les japonais.
Quelques dates historiques : 1814 - première apparition du terme (Hokusaï manga) signé Katsuhika Hokusaï 1862 - Parution de "The Japan Punch", mélange de BD et articles satiriques. 1914 - 1er magazine illustré pour la jeunesse (éditeur Kôdansha) 1923 - 1ère apparition dans une BD des phylactères (Shô-Chan Nô Bôken) 1932 - Fondation de la 1ère association des auteurs de mangas (aujourd'hui 600 membres). 1947 - La Nouvelle île au Trésor, de Tezuka. 1955 - Naissance des Kashibon manga (30.000 librairies spécialisées). Et prolifération des BD pour adultes. 1957 - Nouvelle forme de BD d'aventures réalistes : le gekiga. 1970 - Trop de sexe, trop de violence : des commissions de protection de la jeunesse intentent des procès contre les mangas. 1975 - Goldorak envahit les TV du monde entier. 1982 - Akira, de Katsuhiro Otomo. Premier hit manga. 1997 - Princesse Mononoke devient le plus grand hit du cinéma au Japon. 1999 - Nombreux longs métrages mangas sur grand écran. Pokémon numéro 1 au BO américain.

L'auteur

L'auteur d'un manga s'appelle le "Mangaka" Dans un manga on ne retrouve généralement qu'un seul auteur à part quelques exceptions (le studio Clamp par exemple). Les auteurs laissent très souvent des "free talk" très amusant à lire dans quelques pages en plein mileu de l'histoire. Ils parlent de leur vie, où racontent les lettres des fans qu'ils reçoivent et essayent d'y répondre tant bien que mal :p Ils organisent aussi des sondages de popularité pour savoir quel personnage à la cote et celui qui est le plus detesté dans l'histoire.

Une technique particulière

On reconnait bien souvent un manga car il est très souvent en noir & blanc et sur un format demi A4. L'auteur utilise des trames (plastiques avec des textures) afin de faire les ombrages ou de créer de la matière. L'auteur utilise aussi beaucoup d'impressions de mouvemement et de vitesse grâce à des traits et des images avec des positions exagérées. La lecture doit aller vite afin d'avancer rapidement dans l'histoire.
Les mangaka utilisent de plus en plus des dessins "SD" (super deformed), qui accentuent les émotions, en donnant un effet bien souvent humoristique et "mignon". Les yeux des personnages sont bien sûr énormes! Pourquoi ? me direz-vous. car c'est le meilleur moyen de laisser transparaître les émotions.

Le dessin animé

Le dessin animé s'inspire souvent du manga, sauf que lui, il est en couleur! :) Les japonais sont de très bons animateurs et metteur en scène, et leurs séries télé sont généralement de bonne qualité.
L'équipe pour faire un film d'animation s'agrandit évidement car il faut le même staff qu'une série pour faire un film, si ce n'est plus! Au Japon les doubleurs de voix sont très importants et très populaires ! Certains acteurs qui peuvent nous sembler "niais" sont la-bàs de véritables stars, les cultures occidentales et orientales étant d'appréciations différentes.