Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Warrior Nun #1, par Guillaume X.

Avis critique rédigé par Guillaume X. le vendredi 24 juillet 2020 à 09h00

Saison 1 : La surprise !

Certaines séries ont une image avant même que vous ne vous mettiez devant votre petit écran. Honnêtement, je ne donnais pas cher de la peau d'une série appelée Warrior Nun et pourtant c'est une bien belle surprise. Vous ne me croyez pas? Suivez moi dans cette première saison faite de foi aveugle et de furie adolescente... 

 

Résumé de l'histoire:

Alors que son corps est amené pour être embaumé, Ava Silva se retrouve au milieu d'un conflit millénaire entre une brigade mystérieuse liée à l'église et des créatures infernales. Leur leader tuée, dans une situation desespérée, les nonnes de la brigade cachent un artefact sacrée dans la dépouille d'Ava qui... réssuscite...

une nouvelle vie pour Ava...

Du fantastique à l'espagnole:

Warrior Nun ressemble par certains cotés à ce que l'on peut s'attendre: Effets spéciaux réalisés avec un budget limité, des situations étranges sans liens, des personnages aux motivations changeantes, pas toujours évidentes et surtout aux réactions dramatiques disproportionnées...  Oui, vous avez raison, c'est un comics. Il faut passer les "coïncidences" un peu trop flagrantes qui auraient pu faire basculer la série dans le nanar comme son nom semble l'indiquer. Mais il n'en est rien.

L'influence très hispanique de la production, malgré des auteurs américains, se sent à tous les niveaux : la surreprésentation de l'Eglise et de la foi vues comme des sauveuses, des victimes ou des coupables sans juste milieu ainsi qu'une violence apparente proche du gore.  Encore les bons ingrédients pour tomber dans le nanar le plus complet... 

Tout cela donne un ton adolescent à l'ensemble avec peu de maturité apparente malgré des discours sur la nature mauvaise de l'Homme, les intrigues papales  et une mythologie très religieuse assez superficielle... 

 

Mais... il y a un mais:

C'est en observant les réactions de son personnage principal que l'on comprend. Elle est dépassée, perdue, elle est sous le choc et apeurée. Elle n'est pas l'héroïne forte de ce type de comics, à la fois puissante mais avec une larme sur la joue. Ava s'amuse avec ses pouvoirs comme une jeune fille jouerait avec une nouvelle voiture. Elle s'émancipe et elle se fait avoir. Elle fuit, elle fait des traits d'humour timides et elle... ne se prend pas au serieux. Elle vit des choses difficiles, oscille entre une enfant capricieuse et quelqu'un de responsable mais surtout reste crédible malgré les évènements ubuesques qui lui sautent à la gorge. 

A son image, la série sait ce qu'elle est. Ses élans dramatiques sont ponctués de situations gores qui rappellent une réalité crue, ses incohérences sont expliquées par une logique constante, propre à la série mais sans se démentir. Warrior Nun est un comics un peu nanar  et  le sait.  Elle ne nous fait pas le coup d'une réalisation hors paire mais elle est efficace. Elle ne vous fait pas miroiter des acteurs exceptionnels, ils sont efficaces. La vérité ? C'est que c'est une bonne série, simple. Et efficace. 

... mais une vie compliquée...

Au fil de l'histoire:

Vous retrouverez cette constance dans les 10 épisodes de cette première saison. La quête du héros est bien là, avec sa morale qu'Ava va se construire comme elle peut. L'histoire avance sur un bon rythme, même si certains épisodes seront plus lent comme le 6 par exemple. L'action oscillera entre de l'espionnage et des combats peu nombreux mais efficaces. Généralement, ce sont les dialogues qui vous tiendront en haleine car  les réactions des personnages sont toujours volontairement décalés... 

Mais ne vous trompez pas, cette première saison met aussi beaucoup en place. Elle appelle à une suite et j'espère bien que Netflix saura nous la donner.  Est ce que la fin de la saison est prévisible ? Je ne pense pas. Les paravents sont bien en place ( certains diraient qu'ils sont efficaces...). 

 

Pour qui?

Warrior Nun est une surprise. Son ton décalé et superficiel assumé lui permet de donner à une histoire sans relief une fraicheur intéressante. Elle profite avec intelligence des clichés de son genre autant des particularités de sa production hispanique. Visuellement agréable sans être exceptionnelle,  les épisodes s'énchainent avec un bon rythme. Les acteurs ne crèvent pas tous le plafond mais on ne peut pas vraiment en faire un drame. 

La série s'adresse donc à un public ado/ jeune adulte ou des adultes qui recherchent une certaine facilité. Assez plaisante, ce n'est pas une série qui vous torturera les neurones... ou vous fera aller en enfer... 

 

La conclusion de à propos de la Série Télé : Warrior Nun #1

Auteur Guillaume X.
75

Warrior Nun sera et restera une surprise de cet été 2020. Drole, rythmée, elle présente un univers décalé avec l'intelligence de ne pas se prendre au sérieux grâce à une héroïne hors des cases et une mythologie cohérente. Si vous avez besoin d'un bon moment, vous le trouverez dans cette première saison, qui devrait appeler une suite... 

On a aimé

  • Ton décalé, léger et rythmé
  • Univers cohérent avec lui-même
  • Une héroïne originale, vraie ado balancée dans un monde étrange et complexe

On a moins bien aimé

  • Une histoire parfois très comics, avec des clichés un peu prévisibles
  • Des acteurs inégaux, surjouant
  • Un visuel parfois un peu cheap... 

Acheter la Série Télé Warrior Nun #1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Warrior Nun #1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter