Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Hope [2020], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le samedi 13 juin 2020 à 19h00

Mallory Hope, détective privé aux pouvoirs occultes en 1950

Mallory Hope est un détective privé dans un Los Angeles sombre et magnifique de réalisme des années 50 de l’après-guerre. Mallory possède des pouvoirs surnaturels de sorcier qui lui permettent de fouiner comme nul ne le peut, mais qui lui causent d’atroces souffrances pouvant s’avérer mortelles. Un esprit de l’au-delà, sous la forme d'une sorte de none de l'Enfer portant un masque anti-gaz, l’accompagne en permanence ne se montrant que lorsque Mallory fait appel à ses pouvoirs occultes. L’esprit semble, alors, se repaitre avec délectation des morts ou du mal que les pouvoirs de Mallory provoquent autour de lui voir parfois sur lui-même.

SFU-Hope

L’inspecteur Hope est contacté par téléphone par la mère d’un jeune prodige du cinéma qui vient d’être kidnappé. Le téléphone lui en tombe des mains, il a lui-même un enfant qui a disparu. Il se lance dans une enquête dans les milieux mondains du show-business tout en apparence côté face et aux noirceurs insondables côté pile.

Les dessins sont entièrement en noir et blanc ce qui nous immerge au cœur de l’intrigue et aux côtés de Mallory Hope. Les textes semblent tapés à la machine à écrire des années 50, appuyant ainsi notre immersion historique dans l’intrigue.

SFU-Hope-02

Les traits et les ombres esquissés par Jimmy Broxton sont un vrai régal et mettent parfaitement en lumière les sentiments des personnages et les ambiances des scènes avec brio. Le dessinateur a agilement glissé un auto clin d’œil qui ne sera peut-être visible qu’à la relecture de l’ouvrage.  

SFU-Hope-03

Le scénario de Guy Adams explicite rapidement les pouvoirs occultes de l’inspecteur sans rentré dans les détails pour laisser notre propre imaginaire mais aussi l’inspecteur libre pour d’autres manifestations de ses pouvoirs occultes. Ce qui ne nous brime pas, bien au contraire. L’histoire est menée avec finesse et une horreur toute progressive qui va crescendo brouillant les pistes et les idées qu’on peut se faire pour livrer un final à l’abominable réalité…

SFU-Hope-04

La BD semble faire un gros clin d'oeil à Constantine et à In Nomine Satanis / Magna Veritas 5ème édition pour notre plus grand plaisir !
On apprécie également la forme de cette BD avec son petit format 19,4cm x 25,5cm et sa couverture cartonnée souple, ainsi que son petit prix de 12,50€.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Hope [2020]

Auteur NURTHOR
81

Delcourt nous livre avec Hope un conte de fée horrible dans un Los Angeles occulte magnifique. L’intrigue est rondement menée pour nous délivrer une révélation finale abominable. Les dessins tout en noir et blanc servent idéalement le scénario et aspirent son lecteur au cœur de l’ouvrage. Courez chez votre libraire !

On a aimé

  • Intrigue captivante.
  • Illustrations aux jeux d'ombres et toutes en noir & blanc qui appuient idéalement le scénario
  • Background d'un Los Angeles des années 50 mêlant le polar et l'occulte avec maestria

On a moins bien aimé

  • Erreur sur le 4e de couverture qui parle de la disparition de la fille de Mallory Hope alors qu'il s'agit de son fils... Bon fallait bien que je lui trouve un défaut à cette BD ! ;)

Acheter la Bande Dessinée Hope [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hope [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter