Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Upload, par Bénédicte C

Avis critique rédigé par Bénédicte C le mardi 9 juin 2020 à 14h00

Lakeview : le paradis virtuel

Disponible sur Amazon Prime, Upload nous raconte l’histoire de Nathan Brown qui, après un accident de voiture autonome, se retrouve entre la vie et la mort. Il se voit alors « uploader » dans Lakeview, une simulation numérique en réalité virtuelle où sont téléchargés les esprits des personnes décédées. Il y fait la connaissance de Nora, son ange gardien, mais surtout de la technicienne du service client de Lakeview, bien vivante, elle.

Tu ne mourras point

La série met en avant une société inégale, où les immortels sont ceux qui ont les moyens de s’uploader dans un univers paradisiaque où tout est payant mais disponible. Upload fera penser d’un côté à The Good Place pour les secrets qui se cachent derrière une réalité (ou une virtualité) trop belle pour être vraie ; et d’un autre au film Her pour le côté voix off et relation entre deux mondes qui ne peuvent pas vraiment se retrouver. A travers les 10 épisodes, Nathan va devoir composer un vétéran un peu fou, un enfant de 12 ans coincé dans cette apparence depuis des années, un ange gardien pour lequel il finit par craquer et une copine hystérique qui veut tout contrôler.

Mais tu rigoleras bien

Upload se démarque par son humour et par la façon dont acteurs et réalisateurs parviennent à faire passer avec humour les inégalités et les comportements ou changements des uns et des autres. Et si Nathan s’était fait tuer ? Et pourquoi y a-t-il des souvenirs corrompus, puis disparus dans sa mémoire ? L’enquête s’engage, d’un côté dans le monde virtuel, de l’autre dans celui des vivants. La comédie vire alors à l’enquête policière et aux manipulations, mais toujours avec beaucoup d’humour. Le sens de la répartie développé, les bugs et autres particularités propres aux univers virtuels. Il y a derrière le verni de l’humour et de la romance, un petit côté Black Mirror avec les systèmes de notation à la base des possibles promotions et prêts, ou encore dans le traitement graphique des IA à la base de Lakeview.

La conclusion de à propos de la Série Télé : Upload

Auteur Bénédicte C
70

Série humoristique à fond polémique, Upload surfe sur le concept de réalité virtuelle pour personne décédée avec brio. On retrouvera la filiation avec d’autres séries et films sur le sujet, jouant avec humour sur le décalage entre virtuel et réalité. Les personnages, bien que caricaturaux, sont attachants et leur évolution (surtout celle de Nathan) spectaculaire au cours de la saison 1 ajoute à l’intérêt de la série.

On a aimé

  • L'humour
  • L'évolution des personnages
  • L'utilisation des graphismes, des bugs et des lags comme dans tout univers virtuel soumi à internet
  • La légèreté de la série

On a moins bien aimé

  • Le côté cliché et caricatural des personnages
  • Le manque de profondeur malgré quelques pistes

Acheter la Série Télé Upload en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Upload sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter