75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Roll Player [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 17 octobre 2019 à 09h00

Un jeu de société pour rôlistes ?!

Vous aimez créer des Pjs (personnages joueurs), vous vouliez faire un scénar de jdr (jeu de rôle) mais vos potes veulent faire un jeu de plateau ? J’ai la solution : Roll Player.

Roll Player est un jeu de Keith Matejka qui doit vraiment aimer Donjons & Dragons. Sa version française est éditée par Intrafin. Jouable en version solo (plutôt pas mal) mais surtout de 2 à 4 joueurs, Roll Player simule la création des personnages d’une partie de jdr mediéval fantastique. Il s’agit donc d’un jeu de dice management où il faudra calculer les bonnes combinaisons.

Le pitch

Les puissants héros n’apparaissent pas comme ça, par magie. Ils doivent être crées. Race, classe, alignement, caractéristiques, équipements… sont les éléments qui définissent le héros prêt à partir à l’aventure en quête de gloire et de richesse !

Vous allez tenter de créer le plus grand aventurier de tous les temps (rien que ça !), celui qui accomplira les quêtes les plus épiques (dans un autre jeu ? dans vos futures parties de jdr ?).

Lancez et sélectionnez des dés afin de faire évoluer les caractéristiques de votre personnage. Achetez armes et armures pour l’équiper. Apprenez-lui de nouvelles compétences et façonnez son caractère afin de le préparer au mieux pour le périple qui l’attend. Gagnez de la réputation en créant le héros parfait !

Le matos

Le matériel est riche et de bonne facture :

*73 dés et leur sac de tirage (13 or, 10 des couleurs suivantes : vert, bleu, rouge, pourpre, noir et blanc)

*7 fiches de personnages cartonnées représentant les différentes races (orque, humain, halfelin_sorte de hobbit pour les non familiers de Donjons & Dragons_, elfe, nain, drakéide_ sorte de dragon humanoïde_ et gripoli_ crapeau humanoïde_)

*102 cartes : aides de jeu (une pour chaque joueur), classe (profession du personnage), antécédents (background ou historique du personnage), alignement (bon, mauvais, neutre…), marché (pour l’équipement) et initiative (les rôlsites sauront à quel point c’est important).

* des marqueurs en bois, des jetons charisme et 60 pièces d’or

Alors comment je me crée mon gros bill ?

Roll Player est un jeu de préparation de héros, pas de partie aventures épiques mais bien un jeu de combinaison de dés à base de draft qui formeront un personnage idéal. Le vocabulaire du jeu est très lié au jeu de rôle et peut perturber les novices. Toutefois, les règles sont claires et précisent bien celui-ci. Les amateurs de jeu type Sagrada s’y retrouveront mais le thème vise tout de même une certaine catégorie de joueur : les rôlistes.

La fiche de personnage

Chaque joueur reçoit en début de partie une fiche de personnage vierge, seule la race y est définie. Une face présente un personnage masculin, l’autre face la version féminine. Le sexe n’a aucune incidence sur le jeu mais favorise l’immersion. Celle-ci implique un scoring différent en fin de partie en termes de réputation. On y trouve plusieurs emplacements dont l’alignement, la classe ou les antécédents.

Une partie est conçue pour y placer les dés, ce sont les caractéristiques. Elles sont au nombre de six : force (FOR), dextérité (DEX), constitution (CON), intelligence (INT), sagesse (SAG), charisme (CHA). Trois emplacements à dés par caractéristiques sont libres en début de partie. En fin de jeu, ils seront pleins et l’addition des trois valeurs donnera le score de la caractéristique associée. Un symbole associé à chaque caractéristique rappelle les actions à faire quand on place un dé dans un emplacement. C’est très clair et judicieusement désigné. Le reste des règles s’avèrent moins clairs quant à la description des phases de jeu.

Autour de la fiche de personnage seront placés les armes, armures, traits de caractères et compétences, cartes trouvables au marché.

Les conditions de fin de partie sont rappelées sur le fiche. Toujours utile lors des premières parties.

Un tour en quatre phases

Maintenant que vous savez lire la fiche de personnage, lancez-vous !

Les cartes initiative définissent l’ordre du tour sauf au début de la partie. Une fois la fiche choisie, vous piochez un dé : sa couleur indiquera la classe de votre perso. Une carte antécédent et une alignement sont également distribuées à chacun. Il est alors temps de piocher vos dés de départ : nombre de joueur +4. Ses dés sont lancés et placés sur la fiche. Vous êtes prêts à commencer à jouer.

Le tour commence par une phase de pioche : le premier joueur lance des dés et détermine ainsi l’initiative. Il place les dés par ordre de valeur sur les cartes initiative. Cela détermine l’ordre de jeu mais aussi la récupération de pièces d’or bonus si vous jouez en deuxième ou troisième.

Suit la phase de développement. Chaque joueur choisit une carte initiative puis :

-place le dé obtenu sur la carte initiative sur l’emplacement libre le plus à gauche d’une des caractéristiques de votre perso,

-gagne des pièces d’or selon des conditions simples

-réalise l’action de la caractéristique s’il le souhaite. Lorsqu’on place un dé force par exemple, on peut ensuite modifier la valeur d’un des dés de sa fiche en le retournant sur sa face opposée. Ces actions sont plus ou moins intéressantes selon les moments de la partie mais parviennent à contrer un peu le hasard des dés : relance, intervertir des positions, déplacement du marqueur d’alignement… Les jetons charisme gagné à ce moment –là permettront de remplacer une pièce d’or lors d’achats au marché.

Ces actions sont personnelles et se font simultanément ce qui rend le jeu plus fluide et évite l’attente.

La phase de shopping, pardon de marché donne l’opportunité au joueur d’acheter une carte. Dans l’ordre du tour, vous allez investir pour équiper votre perso. Lâchez-vous, il n’y pas de limites aux nombres de cartes à acquérir. Toutefois votre perso n’a que deux mains pour tenir ses armes ! les compétences achetées sont utilisables immédiatement.

La phase d’entretien est classique et permet de se préparer pour le tour suivant : détaper les cartes compétences utilisées, se débarrasser des jetons charisme non utilisés…

Les points de réputation qui décideront du gagnant sont attribués seulement lors du décompte final une fois tous les emplacements de la fiche de perso remplis. La classe des personnages détermine un objectif précis à accomplir (valeur déterminée pour une caractéristique en particulier par exemple, la couleur des dés utilisés entre alors en jeu). Pour chaque caractéristique, les joueurs comptabiliseront leurs points en tenant compte de cet objectif et des différents malus ou bonus liés aux possessions. Ce comptage est un peu long lors de la première partie.

Epique ?

Du hasard tempéré par les objectifs

Pour les joueurs frileux face au hasard, le jeu reste très combinatoire et les actions de caractéristiques contreront ce chaos, un peu comme dans certains jeux de Stefan Feld.

De la gestion

Il faudra acheter les cartes pour que votre personnage soit compétent. Ces cartes coûtent de l’argent. Il est indispensable de récupérer régulièrement de l’or tout comme il faudra combiner les cartes pour multiplier les bonus. Combo, vous avez dit combo ?

Riche et tactique

Roll Player est un jeu tactique dense avec des tas de possibilités, de quoi ravir les amateurs de gestion. Cela pourra refroidir ceux qui attendaient au vue du thème un jeu épique : pas de partie aventure, il s’agit bel et bien de préparer le héros !

La conclusion de à propos du Jeu de société : Roll Player [2019]

Nathalie Z.
86

Roll Player est un jeu tactique de gestion de dés qui a eu un vif succès aux USA et arrive enfin en français grâce à Intrafin : créer votre héros digne des plus grandes épopées de Donjons & Dragons grâce à des choix stratégiques et à des achats de cartes judicieux. Combiner vos dés, comboter vos cartes et votre héros sera fin prêt ! Fans de dice management où le hasard est tempéré, Roll Player est fait pour vous. A vos dés !

On a aimé

  • Le thème qui plaira aux rôlistes et aux fans de fantasy
  • Un hasard compensé par des actions utiles
  •  
  •  

On a moins bien aimé

  • Ne vous attendez pas à partir à l'aventure avec votre héros, tout le jeu consiste à le créer

Acheter le Jeu de société Roll Player [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Roll Player [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+