75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Outlander, par Christophe H.

Avis critique rédigé par Christophe H. le mercredi 17 décembre 2014 à 17h45

Amour, Kilt et Cornemuse

Outlander est une série historique-fantastique de Ronald D. Moore basée sur le roman « Le Chardon et le Tartan » écrit par Diana Gabaldon. La première saison a été diffusée sur Starz en Aout 2014 et la série a été renouvellée pour une saison 2 qui devrait arriver sur les écrans américains en avril 2015.

 

De quoi ça parle ?

L’histoire se déroule dans deux périodes historiques distinctes. Elle débute lors de la fin de la seconde guerre mondiale, en 1945. Nous suivons Claire Randall (interprétée par Caitriona Balfe), qui a participé au conflit en tant qu’infirmière de guerre ainsi que son mari, Franck (Tobias « Brutus » Menzies), professeur d’histoire.  Les deux tourtereaux décident de partir quelques jours en Ecosse, pour fêter leur retrouvaille, et en profiter pour récolter des informations sur un ancêtre de Franck, Jonhatan Randall, officier anglais ayant pris part au conflit contre les Ecossais au 18ème siècle.

Le couple rencontre des habitants du village où il loge, l'occasion de présenter des personnages typiques, visite les environs, et assiste le soir de la Samhuinn (Samain en écossais) à un rite étrange organisé par les femmes du village dans un cercle de pierres baptisé Craigh Na Dun. L’étrange cérémonie prendra fin dès l’aurore. La vie pourrait suivre son cours pour le couple, entre recherches historiques, visites de lieux magnifiques et ciel bleu (oui, nous sommes en Ecosse), seulement, Claire semble curieuse et charmée par ce qu’elle a vu. Elle retourne sur le site païen et est attirée par une des pierre. Lorsqu’elle appose sa main dessus, elle quitte le XXème siècle et se retrouve projetée en 1743 dans ce même lieu.

Elle y fait furtivement la rencontre de l’ancêtre de son mari lors d’une échauffourée entre Anglais et Highlanders puis sauve la vie d’un groupe de combattants Ecossais en prévenant une embuscade anglaise. Elle est ramenée par ces mêmes hommes dans leur château, au sein de leur clan. Doucement, Claire va prendre conscience de ce qui lui arrive et va commencer à partager la vie du clan, entre les mensonges sur sa vie et les soins qu’elle octroie aux blessés. Pour autant, la jeune anglaise n’oublie pas son mari, resté 200 ans plus tard, dans une Ecosse en paix mais commence à s’éprendre d’un jeune guerrier, Jamie (Sam Heughan).

Les premiers épisodes présentent les personnages principaux et lancent l’histoire de Claire. On y découvre une Ecosse magnifique, avec son mode de vie clanique, ses traditions et ses mystères. On tombe rapidement sous le charme de ce pays encore sauvage, où les grands espaces sont omniprésents. 

De plus, le savant mélange entre l’ancienne religion celte et le catholicisme est bien rendu, notamment par la présence d’un monastère en ruines ou de fêtes païennes. Une scène reflète d'ailleurs très bien cette ambiguité constante, lorsqu' un prêtre tente d'exorciser un jeune garçon, persuadé qu'un démon est à l'oeuvre.

Une petite remarque concernant le rythme. Certains épisodes sont lents, sans réelle surprise et le sel de la série ne se trouve pas dans des scènes de combat ni dans des rebondissements à outrance. De plus, la romance se discerne dès la première rencontre entre le fougueux Jamie et la belle et douce Claire. La série à l'eau de rose n'est pas loin, les mièvreries qui vont avec non plus. 

Mais le scénario cousu de fil blanc passe au second plan lorsque les paysages envahissent l'écran. Les habits, le château et les coutumes participent à l’immersion et on oublie que le héros masculin est le seul beau gosse (quasi) imberbe à des lieux à la ronde. 

La conclusion de à propos de la Série Télé : Outlander

Christophe H.
70

Outlander est une série de qualité, filmée et jouée avec justesse qui propose un voyage aussi bien temporel que visuel. Son rythme, tranquille, peut être ressenti comme une lourdeur sur certains épisodes mais on prend le temps de se projetter ainsi, deux siècles plus tôt, dans le pays de William Wallace. Elle a surtout le mérite de réussir une reconstruction historique au plus juste, proposant même quelques échanges verbaux en gaélique. Finalement, on s’attache aux personnages et on se laisse entrainer par l’histoire au rythme d’une rivière s’écoulant entre deux vallons écossais. 

Que faut-il en retenir ?

  • les paysages, décors et vêtements qui vous propulsent dans une Ecosse aussi splendide que sauvage
  • les acteurs (Graham McTavish et Sam Heughan) et Caitriona Balfe à qui le rôle principal va comme un gant

Que faut-il oublier ?

  • le manque de rythme de certains épisodes qui peuvent être un bon remède les soirs d'insomnies

Acheter la Série Télé Outlander en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Outlander sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+