75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Gatling Gears [2011], par Sylvain T.

Avis critique rédigé par Sylvain T. le dimanche 12 juin 2011 à 17h06

Go-Go Gadgeto-robot !

De temps à autre, Electronic Arts lance des jeux XBLA/PSN, et aujourd’hui, c’est au tour de Gatling Gears, un jeu de mécha particulièrement sympathique. Sympathique certes, mais très commun, son scénario par exemple nous entraine dans la peau d’un certain Max Brawley, un ancien pilote à la retraite qui doit reprendre du service alors que son monde est en proie à un pillage de l’Empire. Ce groupuscule souhaite éradiquer toute vie en remplaçant les parcelles de natures par d’ignobles usines servant à créer des super-robots. Si elle permet de ne pas s’ennuyer, l’intrigue reste cependant secondaire, en témoigne l’action non-stop qui démarre dès les premières minutes de l’aventure avec son lot d’explosions et d’attaques ennemies.

Dans votre mécha, un robot humanoïde, vous disposerez pour faire face à l’invasion de multiples armes qu’il faudra faire évoluer grâce à plusieurs bonus comme des missiles. Pour cela, il faudra combattre l’ennemi afin d’engranger de l’expérience et de l’or que vous dépenserez ensuite en options de personnalisation. Cela pousse bien sûr à la gâchette et pour cela, les développeurs ne se sont pas pris beaucoup la tête car elle se révèle déjà vue, mais intuitive. En clair, les sticks analogiques seront la plupart du temps vos deux outils de prédilection.

Mais là où Gatling Gears se révèle excellent, c’est dans son level design. En 3D isométrique, le titre offre des décors détaillés et une caméra suffisamment éloignés du personnage afin de mieux apprécier le monde qui vous entoure. Qui plus est, le jeu inclut dans son moteur graphique des environnements destructibles : les explosions alentour vous ouvriront la voie ou feront flancher vos ennemis. On notera également que la fluidité est au programme, ce qui n’est pas une mince à faire lorsque l’on voit le nombre de choses s’affichant à l’écran. Le titre s’en sort donc plutôt pas mal de ce point de vue, surtout qu’il est accessible à plusieurs, la campagne solo pouvant ainsi se dérouler en coopération, chose beaucoup plus fun. En plus des 6 chapitres du scénario, vous aurez même droit à un mode Survival, qui vous demandera d’être efficace face aux assauts continus des ennemis. Simple, mais redoutablement efficace.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Gatling Gears [2011]

Sylvain T.
70

Gatling Gears est un jeu d’action en vue isométrique cohérent et visuellement convaincant. Pas sûr que le scénario arrive réellement à vous convaincre. Seul le gameplay classique et peu surprenant pourra cependant porter préjudice au titre.

Acheter le Jeu Vidéo Gatling Gears en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Gatling Gears sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+