75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : L'enfant-reine #1 [2002], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mercredi 31 janvier 2007 à 13h27

Une nouvelle histoire de Camelot...

Le mythe de la Table Ronde vu par les femmes, ce n'est pas nouveau : avec ses Dames du Lac, Marion Zimmer Bradley nous avait déjà offert une splendide épopée, intimiste et tragique : l'ascension et la chute du Roi Arthur vues par sa demi-soeur, Morgane. Ici, Nancy McKenzie nous offre la version de la reine Guenièvre, également racontée à la première personne. Et il faut avouer que c'est une jolie réussite ! Si vous êtes des habitués des différentes ressucées du mythe arthurien, vous ne vous étonnerez pas des noms de lieux, de personnes, et même de certaines relations de parenté qui changent : le flou est tel dans l'histoire originale que les auteurs brodent à loisir. J'ai cependant été étonnée que, cette fois, on attribue comme mère à Mordred Morgause, et non Morgane... De même, si vous cherchez de la magie, vous risquez d'être déçus : il y en a, mais juste suggérée : à vous de choisir comment vous interprétez les évènements... L'écriture quant à elle est fluide, actuelle, les chapitres s'enchaînent avec plaisir, les péripéties, centrées sur la future Reine et sa cousine Elaine, sont bien amenées, avec la trame de l'Histoire en arrière-plan... Et sur le plan romantique ? Eh bien, le trio Arthur-Lancelot-Guenièvre est là, bien sûr, plutôt bien tourné, sans trop d'atermoiements ni de situations convenues... C'est clairement un état de fait auquel les protagonistes ne peuvent pas grand-chose, et qu'ils essaient de supporter tant bien que mal... Une des meilleures versions de cet amour que j'aie lue, d'ailleurs...

La conclusion de à propos du Roman : L'enfant-reine #1 [2002]

Lujayne M.
80

Voilà donc une version intéressante de la jeunesse de Guenièvre et de ses premières années à Camaalot, renouvelée par des personnages inédits (Elaine, Finn, Gwilimm) qui apportent la surprise et la fraîcheur nécessaire à cet énième roman sur le sujet. On ne s'ennuie pas une seconde, tant les personnages sont attachants et l'ambiance prenante...

On a aimé

  • les nouveaux personnages
  • le style
  • la façon d'aborder le mythe

On a moins bien aimé

  • certaines relations de parentés sont différentes

Acheter le Roman L'enfant-reine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'enfant-reine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Guenièvre