Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Perdus en translation tome 1 [2021], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le dimanche 18 avril 2021 à 09h00

Les GAFAM contrôlent la téléportation, ah non c'est la CTG

Dans un futur plus ou moins proche, la téléportation est devenue possible et le rêve de l'Humanité est devenu réalité. Les clients peuvent voyager à un lieu donné et pour une durée déterminée et précisée dans un contrat.

Les quantités monstrueuses nécessaires pour réaliser ces voyages par téléportation sont régies par des règles très précises fixées par contrat avec ses clients que fait appliquer une méga-corporation privée. Celle-ci jouit du monopole de cette technologie… et n’est autre que la tentaculaire Compagnie de Téléportation Galactique ou CTG.

SFU-Teleportation-T01-couverture

Mais, évidemment, tous les hommes ou femmes ou autres E.T. n'utilisent pas toujours à bon escient cette faculté de téléportation ou simplement ne reviennent pas à la date convenue. Loin s’en faut et la CTG envoie alors ses troupes d’élite nommées les Agents de Retour à la recherche de ses clients hors la loi.

Ces Agents de Retour sont un mélange d’enquêteurs, d’espions, de policiers privés et de détectives qui traquent dans toute la galaxie les réfractaires aux règles du contrat avec la CTG et qui sont en fuite ou perdus plus ou moins volontairement.

SFU-Teleportation-T01-p1

Les planètes sur lesquelles, les Agents de Retour interviennent sont très hétéroclites avec chacune des compositions géologiques et météorologiques propres, ainsi que des niveaux différents de cultures, de structures sociales voire de civilisations et développements économiques avec leurs lois et règles spécifiques. Les Agents doivent d’abord s’y retrouver eux-mêmes avant d’y retrouver les « flottants » dans leur jargon ou les « passagers » récalcitrants suivant le terme technique de la CTG.

Les Agents de Retours disposent de moyens quasiment illimités, d’une immunité totale tant qu’ils respectent à leur tour les consignes de la CTG et surtout leurs méthodes sont souveraines. Une des plus compétentes de ces Agents de Retour est la rebelle et insoumise Lubia Thorel dont on suit avec délectation ses péripéties.

SFU-Teleportation-T01-p2

Le scénario de Dominique Latil est prenant, riche en rebondissements et nous tient en haleine jusqu’à la dernière bulle. Sa maîtrise de l’espace-temps permet sans prise d’aspirine de comprendre les complexes flux dans les quels sont projetés les personnages et suivre l’intrigue sans aucune complexification technique lourde ni absurde.

L’immersion dans l’intrigue est très rapide avec les splendides dessins de Romain Sordet. On devine son passé dans le dessin animé par la fluidité de ses illustrations et planches qui s’enchaînent telle une série TV animée, notamment avec ses expressions voir ses grimaces des visages des personnages.

SFU-Teleportation-T01-p3

On a hâte de connaitre la suite des aventures de notre charmante héroïne badass Lubia Thorel qui exécute d’une main de maître toutes ses missions dont cette exaltante chasse à l'homme et qui donne du fil à retordre à ses supérieurs par son franc parlé. Un tome 2 au titre provisoire de La Vie Galactique est déjà annoncé pour juin 2021.

On vous laisse avec ces premières planches de la BD pour vous faire votre propre opinion. Mais resisterez-vous à votre prochain voyage par téléportation dans cette belle BD ?

SFU-Teleportation-T01-p4

SFU-Teleportation-T01-p5

SFU-Teleportation-T01-p6

SFU-Teleportation-T01-p7

SFU-Teleportation-T01-p8

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Perdus en translation tome 1 [2021]

Auteur NURTHOR
85

Drakoo continue de proposer des BD hautes en couleurs et en intrigues. Cette mini-série en 2 tomes prend un excellent départ avec ce tome 1 qui est une parfaite réussite tant au niveau de son intrigue que de ses dessins et mises en couleurs. On savoure le côté rebelle et impertinente de la belle Lubia Thorel, une des meilleurs Agents de Retour mais qui donne du fil à retordre à ses supérieurs par son franc parlé. Elle exécute ses missions sans faille et avec intelligence. Mais elle déplore souvent l'incompétence des contacts de la CTG, parfois même un peu patauds qui rendent, innocemment, bien plus ardues ses missions.

On a aimé

    • Intrigue riche aux rebondissements intéressants
    • Dessins des expressions des visages qui donnent parfois des fou-rires
    • Originalité de la gestion des voyages de téléportation avec la CTG

On a moins bien aimé

    • Les couleurs légèrement ternes en arrière-plan mais je chipote
    • On aurait aimé quelques pages supplémentaires pour certains passages qui méritaient d'être "approfondis" mais je chipote 2

Acheter la Bande Dessinée Téléportation Inc. : Téléportations Inc. : Perdus en translation tome 1 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Téléportation Inc. : Téléportations Inc. : Perdus en translation tome 1 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter