75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Comics Batman & Superman : Crise d'itentité 1 - / DC Comics

Batman & Superman : Crise d'itentité 1

à propos du comics

Comparer les prix sur La bande dessinée Batman & Superman

Description du produit

L'événement de l'année qui a déjà battu tous les records de ventes aux États-Unis ! Un mystérieux assassin tue un membre de la JLA.
Crise d'itentité inaugure une nouvelle ère pour l'univers DC tout entier qui va connaître de profonds bouleversements dans la prochaine décennie.

- Funérailles Coffin - Identity Crisis 1 Aout 2004
- Faux semblants House of lies - Identity Crisis 2 septembre 2004

Critiques du staff

  • Crise d'itentité 1 (Critique courte)

    Richard B. : Crise d’identité chez les héros ! ― Le 27 novembre 2005 10h44

    Et si nos super-héros étaient finalement des hommes ? Et si comme tout autres ils pouvaient réclamer vengeance ou mourir ? Voici dans les grosses lignes comment je pourrais résumer cette première aventure qui d’après DC va bouleverser son petit monde.

    Pourtant les premières pages déçoivent. La fameuse mort, tant annoncée, nous fait l’effet d’un pétard mouillé. La super héroïne, étant quasi inconnu, sauf des fans qui la suivent depuis longtemps (personnellement je ne la connaissais pas). Il faut dire qu’hormis Flash, Batman et Superman, les autres héros DC sont pour la plupart loin d’être intéressants ou des références du genre. Pourtant le récit nous captive de plus en plus, voir les super-héros surpris, prêts à réclamer vengeance et traquer ce qui est loin de leur image habituelle. Surtout que peut-être d’autres peuvent y passer les « crisis (en V.O ) » sont loin d’être terminées et cette introduction de Brad Meltzer donne vraiment envie de connaître la suite.




    Le dessin est de Rags Morales et l’encrage de Michael Bair. Le style est de bonne facture mais manque parfois de visibilité. De plus les noirs sont beaucoup trop présents et rendent par moment la lecture difficile. Dans les petits plaisirs, il y a l’enterrement avec tous les super-héros où l’on peut jouer à qui je reconnais ? Les Couleurs d’Alex Sinclair sont classiques et ne se différencient pas vraiment du gros des comics.

    Au finale l’impression est plutôt très positive, même si le dessin aurait pu être beaucoup plus impressionnant et servir un poil plus le drame de cette crise de héros. Un comics au demeurant indispensable qui risque de chambouler quelques peu le petit monde de DC. Vivement la suite !


    80

Comparer avec les autres éditions de Batman & Superman