75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Bande Dessinée Adieu le père, 3ème édition - 24 cm x 32 cm / Les Humanoïdes Associés

Adieu le père, 3ème édition

à propos de la bande dessinée

  • Format : 24 cm x 32 cm
  • 48 pages
  • Editeur : Les Humanoïdes Associés
  • Code Produit / ISBN : 9782731611979
  • Prix public conseillé : 12,00€

Comparer les prix sur La bande dessinée Adieu le père

Rappel du synopsis

Les bas-fonds de la cité-puits : un groupe d’Aristos en vadrouille vient goûter aux plaisirs malsains des bars et des clubs qui grouillent dans ces quartiers malfamés. Un jeune garçon se propose de leur servir de guide, et de les entrainer dans la luxure, moyennant finance. Cet adolescent n’est autre que John Difool, qui essaye de survivre dans cet univers hostile. Sa mère, qui se prostitue pour obtenir des doses « d’amourine » auprès du mutant avec qui elle vit ne se préoccupe plus de lui. Son père, inventeur raté, retourne un prison aussitôt après en être sortie, et est transformé un membre de la légion des bossus, amnésique et sanguinaire. La mère du jeune héros décède peu après, des suites d’une longue maladie.
Désespéré, John Difool tente de se suicider, mais est sauvé in extremis. Il trouve alors refuge chez le monstrueux «Tête d’escargot », au sein de la cité des mutants. Leur ville souterraine est alors immédiatement attaquée par la garde présidentielle, un mutant ayant avoué avoir tenté d‘empêcher le clonage du Prez. John Difool essaye en vain de se rebeller contre les forces présidentielles. et est recueilli, lamentable, par Kolbo5, un robot-flic lui aussi à la rue et abandonné par les siens.