75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Brigadoon [1956]
Brigadoon >

Brigadoon - Anecdotes

Film. Etats-Unis d'Amérique


-

Anecdotes de Brigadoon

  • anecdotes et influences

    Brigadoon est une adaptation de la pièce éponyme jouée trimphalement en 1947 pendant 581 représentations. La pièce était alors jouée par David Brooks, George Keane, James Mitchell, Virginia Bosler et Mario Bell, sur une mise en scène de Robert Lewis avec une chorégraphie signée par Agnes de Mille. Une version destinée à la télévision fut réalisée en 1966 par Fielder Cook, avec Robert Goulet, Peter Falk, Sally Ann Howes et Finlay Currie.

    Cedric Gibbons, directeur artistique, est l'auteur de la statuette remise lors de la cérémonie des Oscars.

    Un épisode du dessin animé Beetlejuice, intitulé "Brinkadoom" (saison 4 épisode 19), s'inspire directement du scénario de ce film.

    En 1964, Herschell Gordon Lewis a réalisé 2000 maniacs, sorte de remake version film d'horreur de Brigadoon.

    Parmi les décors du film, que les studios voulaient comme les plus réalistes possible, figurent les Highlands, ces étendues montagneuses qui font parti du paysage de l'Ecosse. A lui seul, ce décor gigantesque mesurait 182 m de long sur 18 m de haut, et coûta la bagatelle de 382.280 dollars, une véritable fortune à l'époque.

    Pour obtenir l'effet de Brigadoon émergeant peu à peu de la brume, Vincente Minnelli eut l'astucieuse idée de filmer le décor alors que de la fumée était envoyée, puis monta le plan à l'envers de sorte que la brume donne l'impression de se dissiper.

    Au début des années 1950, la télévision devient populaire aux États-Unis. L'industrie du cinéma, inquiète de ce succès et craignant une baisse de fréquentation des salles obscures décide de se démarquer du petit écran au format 1:33:1 en proposant aux spectateurs des films dans des formats d'images panoramiques. Les studios Fox furent les premiers à amorcer cette évolution en 1953 avec le cinémascope qui offrait à l'époque un ratio de 2.55:1. Comme de nombreux autres films, Brigadoon fut donc tourné dans deux formats : en cinémascope 2.55:1, et une autre au format 1.75:1, destinée aux salles qui n'étaient pas encore équipées pour projeter les films en cinémascope. Ces tournages en deux formats étaient très coûteux pour les studios, car ils devaient systématiquement prévoir et faire des prises séparées pour tout le film.

    Parmi les danseurs du film se trouve un jeune inconnu promis à une belle carrière dans les films musicaux : George Chakiris, qui crèvera l'écran en 1961 avec le légendaire West Side Story. L'acteur débuta en effet sa carrière en multipliant les petits rôles dans les films musicaux, comme Passion immortelle en 1947, The Great Caruso en 1951 ou encore Les Hommes préfèrent les blondes en 1953.

    Considérée à juste titre comme l'une des plus grandes danseuses de l'histoire des films musicaux hollywoodiens, Cyd Charisse était presque toujours doublée en ce qui concerne le chant. Brigadoon ne déroge pas à la règle puisque l'actrice est doublée pour les chansons par Carol Richards.

    Des six films que tourna Cyd Charisse avec Gene Kelly, Brigadoon était le préféré de l'actrice.

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.