75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Shocker [1990]
Shocker >

Shocker - Critiques & Avis

Film réalisé par Wes Craven. Etats-Unis d'Amérique


60

Critiques du staff sur le film Shocker

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Christophe B. : Un film conventionnel

    Après Freddy Krueger, Wes Craven a enfanté d’un nouveau tueur, son nom : Horace Pinker. Mais hélas, celui- ci n'a pas la dimension du croquemitaine d'Elm Street. Il ne surgit pas dans les rêves, il est bien vivant, mais il n'est pas perçu réellement comme un monstre, sans doute parce qu'on ne le voit pratiquement pas tuer, contrairement à Freddy. Or un tueur qu'on ne voit pas tuer, c'est un peu frustrant. Horace Pinker ne possède pas le même magnétisme que son cousin psychopathe qui hante les rêves de ses victimes. Pinker, lui, prend possession des corps et son esprit traverse les postes de télévision…
    C'est d'autant plus dommage, que durant la première moitié du film, Pinker est inquiétant. Craven captive son public et filme admirablement. On croyait vraiment avoir retrouvé le climat des Griffes de la nuit. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour faire un bon film fantastique : climat angoissant, rêves prémonitoires, tueur mystérieux. Tout cela tient pendant quarante minutes, jusqu'a l'exécution de Pinker (qui est un vrai régal), mais malheureusement l'heure qui suit est de moins bonne qualité, même s'il y a quelques bonnes trouvailles et des effets spéciaux très réussis.
    Horace Pinker n'est plus un psychopathe, il joue les clowns et on n'y croit plus. Là où Freddy réussissait grâce à un humour très noir et corrosif, Pinker échoue et tombe dans la facilité.
    Dire que la deuxième moitié du film est une catastrophe, serait injuste, car il y a tout de même d'excellentes scènes. Mais Craven a trop vouloir en faire, a perdu le ton du film pour finalement s'abandonner à un one man show clownesque, d'un personnage que rien ne destinait à priori à ce genre de numéro. Craven tend à oublier ses bonnes dispositions du départ. Il tombe dans le piège du toujours plus (scènes totalement farfelues, effets spéciaux en masse). Ainsi, toute la tension initiale s'évapore.
    Pinker est ironique et délirant, certes, mais absolument pas inquiétant. C'est ce qui le sépare de la trempe des grands méchants du fantastique et empêche par là même Craven de mettre en scène un film réellement impressionnant. Reste alors un film conventionnel très moyen.

    60

Donnez votre avis sur le film Shocker

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

1 seul avis est disponible pour une moyenne générale de 60 sur 100.