75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film (Direct to Vidéo) : Fahrenheit 451
Fahrenheit 451 >

Critique du Film (Direct to Vidéo) : Fahrenheit 451

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 29 mai 2018 à 1230

Le meilleur des mondes...

Écrit phare de l'oeuvre de Ray Bradbury, Fahrenheit 451 est aujourd'hui entourée d'une aura culte. Le roman est en effet devenu l'un des piliers du genre, une dystopie dont la portée est à ranger aux côté du 1984 de George Orwell ou du Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley. Sa précédente adaptation cinématographique - la seule incursion dans le genre SF de la carrière de réalisateur de François Truffaut - est de plus considérée par de nombreux cinéphiles comme un film culte qui est parvenue à retranscrire au cinéma toute la force de l'oeuvre écrite. Autant dire que l'annonce d'une nouvelle version, qui plus est produite pour la télévision, fut accueillie avec un certain scepticisme.

Avec le temps, Fahrenheit 451 est - fort malheureusement - passé de la "dystopie" à "l'anticipation", et cette nouvelle adaptation a l'intelligence d'adapter le matériaux aux dérives de notre époque. Les réseaux sociaux y prennent une place d'importance, tout comme les processus de désinformation, les dérives de la bien-pensance ou l'inertie des citoyens qui se laissent docilement dominer. En modernisant les thématiques de l'oeuvre sans jamais les dévoyer, cette adaptation de l'oeuvre de Ray Bradbury trouve immédiatement toute sa légimitité. En dépit de son statut "téléfilm", il y a bel et bien une ambition tangible qui commande le projet.

Malheureusement, en dépit de ce parti-pris intelligent, Fahrenhait 451 version 2018 peine sérieusement à convaincre. Les soucis que rencontre le film sont très nombreux, et tendent à largement amoindrir la force du propos. Le plus gros défaut se trouve au coeur du récit, qui s'articule désormais autour d'une nouvelle intrigue dont l'intérêt est plus que discutable. Cet arc narratif (l'Omnis) est ainsi un ressort scénaristique plombé par les défauts : franchement convenu, pas très cohérent, souffrant d'un traitement expéditif, il retire au récit son pessimisme et sa force dramatique pour offrir un happy end pas très pertinent. D'une manière générale, le scénario s'avère de toute façon très faible, enchaînant les scènes sans jamais prendre le temps de poser des enjeux dramatiques.

Pour le reste, le manque de budget évident ne permet malheureusement pas de poser un univers auquel ou pourrait croire : tout sonne cheap, et la mise en scène de Ramin Bahrani manque sérieusement d'ampleur et de rythme. Quant aux personnages, ils peinent à exister au delà de leur simple concept (le héros est bêtement monolithique, et à ce titre, avoir supprimé sa femme juste pour mettre en place un bête love interest avec l'héroïne est une erreur). Les comédiens sont quant à eux en service minimum (tout charismatiques qu'ils soient) : Michael B. Jordan joue comme dans Creed, Michael Shannon fait les gros yeux et cabotine, Sofia Boutella est très effacée,...

La conclusion de

Si cette nouvelle version de Fahrenheit 451 bénéficie d'un travail d'adaptation très correct, elle peine malheureusement à convaincre sur tous ses autres aspects. Il en résulte un spectacle vaguement divertissant, épisodiquement intelligent, mais qui ne parvient jamais à retrouver la force évocatoire du roman adapté. Dans le genre, il vaut mieux continuer à se tourner vers la version de François Truffaut, ou vers celle "non-officielle" que proposait Equilibrium.

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers bien adapté au regard des dérives de notre société contemporaine,
  • Les thématiques de l'oeuvre qui sont bien présentes.

Que faut-il oublier ?

  • Les transformations de l'intrigue qui amenuisent le propos,
  • Un scénario globalement très faible,
  • Un manque de budget qui se ressent constamment,
  • De gros problèmes de rythme.

Acheter Fahrenheit 451 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fahrenheit 451 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Fahrenheit 451

En savoir plus sur l'oeuvre Fahrenheit 451