75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Dwarfs
Dwarfs >

Critique du Jeu de société : Dwarfs

Avis critique rédigé par Maxime C. le vendredi 6 avril 2018 à 0900

Jeu de nains, jeu de vilains !

Les différents peuples nains doivent se préparer afin de survivre au long et terrible hiver qui approche. Il est temps de collecter des gemmes, de cosntruire des châteux et de s'approvisionner en nourriture. Les dragons sommeillent et les géants de glace se terrent. L'automne est une saison précieuse et il est vital de planifier vos actions judicieusement !


Edité par Vesuvius Media en 2016 sous le nom de Dwar7s Falls, les nains arrivent enfin en France distribué par Atalia avec un titre simplifié : Dwarfs. Dans ce jeu, les joueurs incarnent chacun un chef d'un clan de nains qui doit faire au mieux pour envoyer son peuple collecter des pierres précieuses, construire des châteaux et stocker de la nourriture pour l'hiver à venir.


Chaque joueur à 7 nains. Coïncidence ? Je ne crois pas…


La mise en place est très rapide. Les cartes Gemmes sont triées et placées face visible, 3 objectifs commerciaux sont révélés, et les joueurs prennent les 9 cartes royaumes de leur couleur et un objectif secret. Aucune carte Royaume n’est placée sur la table, les joueurs devront le créer tout au long de la partie. Les meeples Nain et les illustrations cartoon très colorées sont d’une qualité très appréciable et nous mettent direct dans l’ambiance du jeu.


Jeu Dwarfs cartes


A son tour, un joueur peut effectuer 3 actions (4 si son château est en jeu) pour placer une cartes Royaume en agrandissant la zone de jeu commune, placer un nain ou déplacer un nain sur un emplacement libre d’une carte Royaume en jeu. Une carte Royaume peut être placée soit adjacente à une carte déjà posée, soit au-dessus d’une cartes Royaume du même type et qui ne contient ni nain, ni dragon ou géant de glace. Chaque action peut être effectuée plusieurs fois durant le tour.

Après avoir joué toutes ses actions, le joueur doit accomplir les missions pour lesquelles il a assez de nains requis, puis il remet les nains utilisés pour ces missions dans sa réserve. Les autres restent dans la zone de jeu. Toutes les cartes Royaume possèdent entre 2 et 5 emplacements qui permettent d’accomplir selon la carte l’une des 5 missions suivantes :


  • Creuser : Le joueur choisit un endroit où une carte Royaume a été recouverte au moins par une autre carte. Il place la carte du dessus sous cette pile.
  • Obtenir des gemmes : Passage obligatoire, les mines permettent de récupérer des gemmes qui sont indispensables pour réaliser des Objectifs commerciaux.
  • Vaincre un monstre : Supprime la carte de la zone de jeu et équivaut à 3 points de victoire en fin de partie.
  • Piocher une carte ogre : Ces cartes peuvent être jouées sans utiliser d’action pendant le tour d’un joueur. Elles offrent des pouvoirs à usage unique intéressant tel que déplacer des nains, voler des gemmes…
  • Réaliser un Objectif Commercial : Permet de dépenser des combinaisons de Gemmes pour valider un des trois Objectifs commerciaux visibles. Cette mission peut être faite une seule fois par tour.

A la fin de son tour le joueur ne doit jamais avoir plus de 9 cartes en main, sinon il doit défausser des cartes Gemmes et/ou ogre pour ramener sa main à 9.

Dès qu’un joueur a au moins trois objectifs validés, la partie s’arrête. Le gagnant est celui qui obtient le plus de points en additionnant les points de ses objectifs validés, ses monstres vaincus, ses gemmes en main et les points des cartes présentes dans les murs de son royaume.


Jeu Dwarfs test


Trop fourbe pour Blanche Neige


A la lecture des règles, on se dit que Dwarfs est un jeu de placement d’ouvrier et de construction de royaume léger avec juste ce qu’il faut de fun. Au début de la première partie on a un peu de mal à se lancer, on ne sait pas vraiment quelle stratégie adopter, mais on comprend assez rapidement que l’on a finalement à faire à un jeu vraiment fourbe. On passe son temps à pourrir ses adversaires tout en essayant de réaliser des missions et objectifs. De nombreux rebondissements ont lieu jusqu’à la fin de la partie ! Dwarfs est un jeu très interactif de par ses nombreuses possibilités : Bloquer la mission qu’un joueur souhaite effectuer en plaçant un nain sur un des emplacements requis, le positionnement des murailles lorsque l’on place une carte Royaume, placer une carte sur une autre, creuser, placer un monstre pour gêner les adversaires ou encore les fourberies des ogres. Ces interactions apportent une part de chaos qui s’intègre parfaitement dans le jeu mais déplaira à certains joueurs.

Outre les nombreuses fourberies, Dwarfs est également très riches en possibilités de scorer. Un point fort qui permet de jouer différemment selon les joueurs et les parties. On a cependant l’impression d’un léger déséquilibre entre les différents objectifs secret. Il est par exemple plus difficile d’avoir 5 gemmes Emeraudes en mains à 4 joueurs que de vaincre deux monstres, alors que tous les objectifs valent le même nombre de point.

Deux petits points négatifs pour finir. Les illustrations des cartes sont plutôt réussies, mais la vue d’ensemble de la zone de jeu manque de visibilité. Il est par exemple difficile de repérer les châteaux rapidement et leur couleur. Enfin, les parties à 4 joueurs nous ont paru un peu longue (environ 1h30) pour ce type de jeu. Peut-être est-ce parce que nous sommes un peu trop adeptes des coups fourrés, mais nous n’avons pas pu nous en empêcher à chaque parties…

La conclusion de

Dwarfs est un jeu de placement d’ouvrier et de construction de royaume simple, amusant et bien plus riche qu’il n’y parait à la lecture des règles. Ses nombreuses interactions entre joueurs sont vraiment son point fort avec toutes les possibilités de blocage et coups fourrés, mais c’est également son point faible rallongeant les parties. Le jeu peut certainement se jouer plus rapidement mais adeptes de fourberie, nous n’avons pas pu nous empêcher de jouer autrement.

Que faut-il en retenir ?

  • Simple et amusant
  • Plus riche qu’il n’y parait
  • Très interactif
  • Des rebondissements jusqu’à la fin de la partie

Que faut-il oublier ?

  • La durée
  • La zone de jeu manque un peu de lisibilité
  • Trop de fourberie pour plaire à tout le monde

Acheter Dwarfs en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dwarfs sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+