75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Hexagon Universe > Hexagon Universe : Les Empires Galactiques >

Critique du Jeu de rôle : Hexagon Universe : Les Empires Galactiques

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 23 octobre 2015 à 12:00

Ce n'est pas une lune, c'est une base sidérale...


Deuxième opus du dyptique Strangers, Les Empires Galactiques poursuit le travail d'exploration de l'espace et de description des civilisations extra-terrestres qui peuplent l'Hexagon Universe. Le premier volume, Les Entités Cosmiques, nous avait d'ores et déjà annoncé la couleur : la Terre est un endroit parfaitement anecdotique au regard des puissances qui coexistent là où personne ne vous entend hurler. Ce cinquième opus de la gamme enfonce le clou en nous décrivant quatre Empires face auxquels les personnages des joueurs risquent de se sentir très, très, très petits.

Bien qu'explorant un axe sensiblement différent, Les Empires Galactiques ne peut pas réellement être dissocié de son prédécesseur. En effet, Les Entités Cosmiques contient une partie des informations nécessaires à la bonne compréhension de l'ensemble des éléments décrits ici. Les deux parties du dyptique Strangers sont ainsi interdépendantes, perméables l'une à l'autre indépendamment des optiques de jeu choisies. Et si les esprits chagrins pesteront quant au fait que l'on doive nécessairement acheter les deux ouvrages, avouons que cela confère à l'ensemble une cohérence très agréable.


« C'est d'ailleurs la grande force de ce jeu que de se renouveller et de se réinventer à chaque publication. [...] On peut d'ailleurs faire un constat : ceux qui ne se servent que de la base et ceux qui exploitent les différents ouvrages parus ne jouent désormais plus tout à fait au même jeu. »


 


La chose est d'autant plus importante à relever que si Les Entités Cosmiques sont difficilement intégrables dans une partie (voir la critique du supplément pour plus de détails), Les Empires Galactiques donne quant à lui du contenu plus facilement exploitable d'un strict point de vue ludique. Certes, pour les maîtres de jeu qui souhaitent conserver la Terre comme cadre de jeu, le dyptique Strangers reste accessoire (même si les auteurs ont prévus quelques ponts), mais pour les autres, les possibilités offertes par Hexagon Universe se trouvent désormais démultipliées.

C'est d'ailleurs la grande force de ce jeu que de se renouveller et de se réinventer à chaque publication. Le livre de base nous donnait à voir un univers simple d'accès, les suppléments y ajoutent une profondeur insoupçonnée de prime abord. On peut d'ailleurs faire un constat : ceux qui ne se servent la base et ceux qui exploitent les différents ouvrages parus ne jouent désormais plus tout à fait au même jeu. Certes, cela suppose un investissement financier (chaque supplément coûte le prix du livre de base), mais reconnaissons que nombre de jeux les plus mythiques ont bien souvent utilisé cette technique éditoriale.

​Pour en revenir concrètement à nos Empires Galactiques, le livre ne prend pas le parti d'être exhaustif et de traiter d'un maximum de données. Il se focalise au contraire sur quatre civilisations importantes, qu'il décrit de manière suffisamment approfondie (histoire, société, personnages importants,...) pour donner aux meneurs assez d'éléments pour les intégrer en jeu. Ces quatre empires sont très différents les uns des autres, chacun s'appuyant sur des optiques ludiques différentes : êtres immatériels (Alpha), reptiles psychers (Kyros), humanoïdes télépathes (Fédération Galactiques) ou expansionnistes belliqueux (Arena). On imagine donc aisément que Strangers connaîtra une suite qui développera encore plus cette thématique.

On notera enfin avec plaisir qu'un scénario vient conclure le livre. C'est l'un des reproches récurrent que nous avions fait à la plupart des publications que de ne pas proposer d'aventures exploitant les informations données. Ici, le scénario proposé permet d'une part d'utiliser concrètement le supplément, et d'autre part de lancer les personnages dans une aventures extra-terrestre qui leur fera quitter la Terre, et pourquoi pas entamer une campagne à l'échelle de la galaxie, vers l'infini et au delà...

85

Deuxième opus du dyptique StrangersLes Empires Galactiques continue son exploration des confins intergalactiques en nous présentant de grandes civilisations extra-terrestres. Plutôt que de jouer la carte de l'exhaustivité, Romain d'Huissier et Laurent Devernay ont décidé de se focaliser sur quatre grands empires, qu'ils décrivent efficacement en donnant aux meneurs de jeu des outils pour les exploiter en jeu. Parfaitement conçu, le livre se termine de plus sur un bon scénario permettant de concrétiser facilement cette optique de jeu nouvelle. Décidémment, Hexagon Universe en a sous le capot !​ Vivement la suite !

Critique de publiée le 23 octobre 2015.

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers se développe encore un peu plus,
  • Des descriptions efficaces et inspirantes,
  • Un bon scénario en guise de conclusion,
  • Des illustrations qui invitent au voyage.

Que faut-il oublier ?

  • Peu utile dès lors que le MJ souhaite rester sur Terre.

Acheter Hexagon Universe : Les Empires Galactiques en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hexagon Universe : Les Empires Galactiques sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !