75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Mito >

Critique du Jeu de cartes : Mito

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 18 octobre 2012 à 08:15

Permis de tricher !

Malgré la vigilance de Dame Punaise, une fonctionnaire de police zélée, la corruption sévit chez nos amis les insectes, même les plus honnêtes.

« Cela ne peut plus durer, il faut remettre la morale et l'éthique dans les débats. Comment ça vous ne le voulez pas. Hep ! Vous là-bas, je vous ai vu ! »

Pas mitée la petite boîte.

Mito tient dans un boîte de format carré modeste, à peine une dizaine de centimètres de longueur. L'intérieur ne révèle aucune surprise, des cartes d'insectes en grand nombre (une punaise, des fourmis, des araignées...) adoptant des postures humaines rigolotes. On retrouve à la baguette le talentueux Rolf Vogt, illustrateur attitré de l'éditeur Drei magier spiele.

Tricher devient la règle.

Il faut obtenir le moins de points possible au terme de la partie qui se dispute en autant de manches qu'il y a de joueurs.

On distribue aléatoirement cinq cartes à tous les participants. On révèle la première carte de la pioche et la manche débute. En respectant un ordre (sens des aiguilles d'une montre), on tente de se débarrasser d'une carte. Pour cela, il faut en poser une avec un chiffre immédiatement inférieur (un « 1 » sur un « 2 » par exemple) ou supérieur (un « 3 » sur un « 2 ») sur la carte dévoilée. Il s'agit de la manière classique. Sinon, on peut opter pour une autre méthode, la tricherie.

Discrètement, on fait disparaître une carte à la fois en la faisant tomber sous la table, en la jetant par-dessus son épaule, en la cachant dans les manches de son pull... Une règle d'or est à respecter, la main de cartes doit rester toujours au-dessus de la table.

Si le joueur qui représente l'autorité, la gardienne Punaise, ne s'aperçoit de rien et bien tant mieux. Par contre, s'il surprend en flagrant délit le tricheur, ce dernier récupère une carte et devient à son tour le symbole de la droiture, la gardienne Punaise. Évidemment, cette dernière est dans l'impossibilité de tricher.

La manche se termine quand un joueur n'a plus de cartes en main (interdit de se débarrasser de sa dernière carte en trichant). Les autres joueurs reçoivent des pénalités (1 point par carte Nombre, 5 pour une carte Action, 10 pour une carte Mito).

 

Tricher, c'est bien...

Mito se présente innocemment sous un volume discret où fanfaronne sur la couverture une mite aux ailes... mitées. Les deux auteurs sont les enfants d'un couple de créateurs reconnu dans le monde du jeu Inka et Markus Brand (A l'ombre des murailles, Victor et le château aux mille miroirs et dernièrement Descendance). On s'interroge légitimement si des passe-droits éventuels ne seraient pas à l'origine de Mito.

La lecture des règles ne révèle pas de mécanismes surprenants et le parallèle avec le vénérable Uno s'impose comme une évidence. Une certaine crainte se dessine et on lance sa première partie sans grand espoir...

La carte Mito, impossible de s'en débarrasser autrement qu'en trichant...

Et dès les premiers instants, Mito dynamite les idées préconçues et traditionnelles souvent contenues dans cette famille ludique généreuse inspirée de son aîné, le Uno. Même les joueurs expérimentés, ayant tâté des centaines de jeux différents, retrouvent une âme d'enfant, une bonhomie satisfaite, des zygomatiques étirés, des sourires instinctifs en pratiquant ce jeu de cartes. C'est une véritable révélation, des enfants talentueux ont trouvé le petit « truc » qui fait qu'un jeu, au lieu de sombrer rapidement dans l'oubli, possède des chances conséquentes de rester sur le devant de la scène. Ils ont institutionnalisé des règles pour autoriser les joueurs à tricher, une merveille ingénieuse qui propulse Mito comme certainement le meilleur jeu de cartes familial sorti en cette année 2012. Il suffit de regarder les adultes ou les enfants rire sans retenue de leurs maladresses gestuelles, d'observer les bananes traversant les visages illuminés par des yeux pétillants de malice pour constater la puissance conviviale de Mito. Si on recherche un jeu accessible et générateur d'ambiance, Mito est l'assurance d'une acquisition réfléchie et optimisée.

Note importante : après chaque partie, surtout bien recompter les cartes du jeu afin de vérifier qu'il n'en manque aucune. Le risque d'égarer une carte est très présent (lors des tests, deux cartes se sont volatilisées définitivement).

85

Mito, c'est la grosse surprise de cette année 2012 en matière de jeu de cartes familial. Partant de règles accessibles, les jeunes auteurs ont trouvé l'astuce, institutionnaliser la tricherie, qui caresse l'espoir de séduire un public large d'une manière pérenne. Rarement, un jeu déclenche autant de rires, de fous rires, de bonne humeur, de convivialité en à peine une trentaine de minutes. Mito c'est l'insecticide parfait contre la mauvaise humeur !

Critique de publiée le 18 octobre 2012.

Que faut-il en retenir ?

  • Simple et original
  • Générateur d'ambiance
  • Les rires
  • On a le droit de tricher !

Que faut-il oublier ?

  • Avoir un bon esprit
  • Difficile de voir qui triche
  • Protéger les cartes sinon le jeu va s'abîmer très vite.

Acheter Mito en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mito sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !