75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Résonance
Résonance >

Critique de la Bande Dessinée : Résonance

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 18 août 2012 à 1256

Apocalypse annoncée

Ethicon Biogène est une mega-compagnie dont les activités sont principalement orientées vers la recherche en thérapie génique, la modification de l’ADN dans un but thérapeutique. Tout ce qui se déroule au sein de leur laboratoire est classé ultrasecret, au grand dam des responsables de la GEE. Quand un conférencier est assassiné en public par un ancien employé de la compagnie, le lieutenant Katô, de la police criminelle,  dirige ses investigations vers les bureaux de cette puissance organisation. Elle va cependant se heurter à l’hostilité des forces de sécurités, dirigées par Lucas Morin, un juriste au caractère coriace. Au même moment, dans les rues de Paris, le nombre d’agressions animales augmente sans raison…

Scénarisé par Mathieu Mariolle, Nuisible nous entraine rapidement dans une intrigue à tiroir joliment fournie en personnages aux destins croisés. S’il est un peu difficile, au début, de retrouver son latin dans cet alambiqué thriller futuriste aux fragrances philosophiques, on  ne manque pas d’apprécier l’attention avec laquelle Mathieu Mariolle a travaillé les diverses sous-intrigues et la mise en place du drame général annoncé. Pour le moment, dans ce tome 1, baptisé Résonance, tout se tient, l’ensemble se dévoile très accrocheur et le suspense est bien là, tout comme sont attachants les quatre personnages principaux, dont le profil n’a pas été négligé. La tension augmente au fil des pages, avec un final extrêmement spectaculaire.

L’album bénéficie également des dessins d’un Alfio Buscaglia qui a parfaitement su retranscrire l’ambiance anxiogène de ce thriller. On peut apprécier son habileté à donner du caractère à ses personnages à travers une posture ou un simple regard. Grace à lui, il est facile d’aimer la belle investigatrice et détester l’antipathique avocat, tout en évitant de succomber à un manichéisme des plus vulgaires. Les dernières planches, consacrées à un impressionnant accident dans le métro et l’apparition des rats géants, frappent l’esprit par leur efficacité.   Bref, de l’excellent travail.

La conclusion de

Malgré une promo sur Sci Fi lors la sortie de Résonance, cette série est restée peu connue. Et c’est bien dommage car, dés le premier opus, l’œuvre dévoile tout son potentiel : un thriller futuriste très accrocheur, doté d’une intrigue riche en questionnements, avec des personnages intéressants. Les amateurs auraient tort de passer à coté.

Que faut-il en retenir ?

  • Une entame très prometteuse
  • Du suspense
  • Des personnages bien travaillés

Que faut-il oublier ?

  • Un album d'introduction

Acheter Résonance en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Résonance sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+