75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : La Porte d'Hermès
La Porte d'Hermès >

Critique de la Bande Dessinée : La Porte d'Hermès

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 30 avril 2012 à 1350

Goules et démons

A la fin de l'excellent opus précédent, nous avions laissé Guillaume de Sonnac et ses camarades dans une situation très difficile. Après avoir atteint le repaire des Assassins et affronté le fruit de leurs diaboliques expérimentations, les héros, laissant derrière eux Ulric de Syracuse, n'avaient trouvé leur salut que dans la fuite… pour s’égarer au cœur d'un complexe étrange et effrayant.

Avant de nous dévoiler leur sort, La porte d'Hermès, tome 2 de la série, nous renvoie en 1219, pour un long flashback de onze planches riche en révélation puisqu'on y apprend le destin de Pélage, ancien légat du pape et nouveau démon. Ensuite, toujours avec ce même sens de la cinégénie, les scénaristes IZU et Alex Nikolavitch nous ramènent auprès des héros pour reprendre le fil normal du récit. Après avoir errés dans un étrange tombeau, les membres du groupe vont finalement trouver un passage vers la surface et réaliser qu'ils se retrouvent dans les faubourgs d'Alexandrie, donc à des centaines de lieues de Damiette! C'est à moment que Guillaume décide de séparer le groupe en deux, lui prend la route de Acre, afin d'y obtenir les instructions de la Commission des mires, alors que les membres du Pugnus Templi, sous les ordres de Clotilde d'Angers continue l'enquête dans Alexandrie. Les deux partis vont aller de mauvaises surprises en horribles découvertes, alors que le lecteur, toujours via d’importants flashbacks, découvre le passé tumultueux des personnages.

Avec ses 64 pages, face à l’importance du tome précédent  La porte d’Hermès peut apparaitre au premier regard comme bien légère. Une impression trompeuse tant le récit est dense et riche en rebondissements. Dans Crusades, vous ne trouverez aucune case inutile, toutes sont au service de l’intrigue et de l’action et même les passages consacrés aux rapports (tendus) entre les membres du groupe bénéficient d’un traitement nerveux. Au final, on est devant  un véritable film d’horreur mettant en scène des personnages vraiment peu fréquentables, semblant sortir tout droit d’un western de Sergio Leone. Cette impression de dureté, de récit « gritty », la série le doit également à son dessinateur. Zhang Xiaoyu renouvelle ici son superbe travail sur le tome 1 avec une ligne graphique qui évoque les travaux cinématographiques de cinéastes comme Ridley Scott (sur Alien) et les spécialistes du film d’horreur gore. On peut également signaler un excellent découpage, qui joue des valeurs de cadre et qui nous propose quelques superbes scènes, comme cette double pleine page (50-51) qui, faisant office de plan d’ensemble, nous donne un regard sur la situation alarmante dans laquelle se trouve les héros.

La conclusion de

Les auteurs avaient mis la barre tellement haut avec un superbe premier tome que l’on était en lieu de craindre qu’ils ne parviennent pas à conserver ce même niveau de qualité. Heureusement, il n’en est rien. Si La porte d’Hermés ne bénéficie plus de l’avantage de la surprise, on se retrouve encore avec un récit excessivement viscéral, riche d’une intrigue captivante (pleine de révélations) et de passages guerriers aussi convaincants dans leurs aspect horrifiques que rythmiques. De l’excellent boulot.

Que faut-il en retenir ?

  • Une intrigue captivante
  • Un climat horrifique percutant
  • Des personnages forts en caractère
  • Un dessin efficace

Que faut-il oublier ?

  • Effet de surprise passé

Acheter La Porte d'Hermès en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Porte d'Hermès sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Crusades

En savoir plus sur l'oeuvre Crusades