75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Shadows of the Damned
Shadows of the Damned >

Critique du Jeu Vidéo : Shadows of the Damned

Avis critique rédigé par Sylvain T. le lundi 25 juillet 2011 à 1713

Peur sur la ville

Quand le papa de No More Heroes et celui de Resident Evil 4 se mettent ensemble, ça donne Shadows of the Damned, le jeu le plus fun de ces dernières semaines pour passer un été radieux.

Le duo est improbable, et on nous le prouve assez rapidement puisque dès les premières minutes, le jeu parait quant à lui bien loin d’être aussi facile à caser dans une case. En effet, le titre jongle entre divers genres, à commencer par le survival-horror grâce (ou à cause) de son ambiance démoniaque, qui débute au sein d’une ville futuriste et qui continuera rapidement dans des décors un peu plus rétro. Le gameplay ressemble de son côté à un jeu d’action très classique où le but sera de se défendre face à des hordes de monstres aussi gore que difficiles.

On revient cependant un instant sur l’ambiance du titre qui est extrêmement réussie. N’hésitant pas à cumuler les scènes bien gores et où le sang coule à flot, les développeurs ont également eu la bonne idée d’y ajouter des dialogues bourrés d’humour et complètement décalés par rapport à l’action. Le héros, très vulgaire, n’hésitant pas à faire des gags bien lourds (et très drôles) et se retrouvant très souvent dans des situations grotesques et improbables. On pourra cependant regretter que la localisation des textes n’est pas autant le sens de l’humour que la VO puisqu’elle se censure toute seule. Pour peu que vous compreniez l’anglais, l’aventure devrait cependant rester plutôt satisfaisante dans l’ensemble.

Du côté du jeu en lui-même, on l’a dit, il s’agit d’un jeu plutôt classique avec des éléments de gameplay déjà vu et revu, mais qui trouvent toutefois leurs places dans cet univers décalé. On a toutefois droit à des petites surprises comme la présence des ténèbres. En effet, votre héros peut se retrouver dans une situation déplaisante pour lui et qui rend le visuel très étrange. Pour vous sortir de là et éviter de mourir trop rapidement, il vous faudra tirer sur des sources de lumière aussi diverses que variées. Le pistolet tirant des balles de lumières vous sera d’ailleurs utile dans de nombreuses circonstances : pour découvrir des ennemis terrés  dans des zones d’ombre, il ne faudra pas hésiter à « allumer » la lumière, cela les rendra certes plus visibles, mais aussi plus à même de recevoir des coups là où ça fait mal. Pour vous aider dans votre tâche, les développeurs ont eu la bonne idée d’y ajouter un compagnon de premier ordre, puisqu’il s’agit d’un démon. Ce dernier aura son pouvoir de transformation à votre disposition et sera votre principale arme contre les boss.

La difficulté du jeu n’est pas très élevée et l’aventure se révèle n’être finalement qu’une simple promenade de santé, si bien que la durée de vie ne dépassera malheureusement pas les 8 heures en y allant doucement pour profiter de tous ses aspects. Quant à la réalisation, son aspect sombre sert de cache-misère dans bien des cas. Cependant, le level-design est une franche réussite.

La conclusion de

Shadows of the Damned est une petite pépite en ce début d’été 2011. Doté d’une ambiance unique en son genre et d’une VO à tomber de rire, le titre devrait sans aucun doute plaire aux fans de grands n’importe quoi vidéo ludique. Des défauts restent malheureusement trop présents pour convenir à tout un chacun. On a presque failli voir arriver le hit de l’année.

Acheter Shadows of the Damned en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Shadows of the Damned sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+